La tristesse est un sentiment qui se lit depuis le mercredi dernier, sur tous les visages apeurés des habitants de Geyserville. Et pour cause, l’incendie du 30 octobre 2019 qui a dévasté une région viticole située dans ladite agglomération.

Un incendie ravageur

Le nord de la Californie est décidément une zone à risque. En effet, qu’il vous souvienne qu’en autonome 2018, un incendie avait également plongé la ville de Paradise dans le noir. Près de 86 personnes avaient en effet périt ce jour-là.

Pour cette fois-ci, c’est une région viticole de la cité de Geyserville qui en a fait les frais. Stimulées par des vents très violents, des flammes ont détruit plus de 4 000 hectares de terre. Un sinistre de trop qui a eu le don de mettre toute la ville dans une stupeur totale. Avec une vitesse estimée à 120 km/heure, l’incendie n’a fait qu’une bouchée de cette partie du territoire.

Quels sont les dégâts produits par cet incendie ?

Plus de peur que de mal. Selon les chiffres officiels, ce sinistre n’a heureusement pas été meurtrier. Il n’y a donc pas eu de pertes en vie humaines. Un ouf de soulagement pour toutes ces populations. Mais, sur place, les dégâts matériels sont très importants. Cet incendie vient ainsi mettre sous la paille de plus d’une famille de producteurs. Une situation bien triste, car il laisse des familles attristées sans voix et sans sources de revenus.

Quelles sont les mesures qui ont été prises par les autorités du pays ?

Alertées, les autorités du pays ont tout de suite lancé une procédure d’évacuation. Conduite sur le terrain par les services conjoints de la police et des pompiers, cette opération s’effectue dans une atmosphère très tendue. En limitant les dégâts, la procédure d’évacuation pourra permettre de mettre le reste de la population en sécurité. À côté de celle-ci, les services météorologiques de la ville continuent de sensibiliser le reste des habitants sur la question.