Hugh Grant joue le rôle d'un enquêteur privé dans le film "The Gentlemen" de Ritchie

LONDRES, 4 décembre (Reuters) – Hugh Grant est connu pour son anglais maladroit dans les comédies romantiques. Ainsi, lorsque le rôle d'un détective privé à l'accent londonien est apparu dans la dernière aventure criminelle de Guy Ritchie, l'acteur n'a pas hésité à jouer. Pour quelqu'un de si différent.

Grant incarne Fletcher dans The Gentlemen, loin de ses rôles dans "Quatre mariages et funérailles" et "NottingHill".

"Cela faisait partie de l'appel mais aussi de la peur", a déclaré Grant à Reuters mardi lors de la projection de "The Gentlemen".

"Je pensais avoir 59 ans maintenant. Est-ce trop ridicule de devenir soudain cet homme complètement différent avec un accent londonien? Guy a dit: 'Non, non, non, non. Tu peux le faire. Tu peux le faire. Prends-le." Alors je l'ai fait. "il a ajouté.

Le film marque le retour de Ritchie à ses racines de film policier tout en réalisant une comédie dramatique pleine de personnages suspects.

Matthew McConaughey incarne l'Américaine Mickey Pearson, qui a créé une entreprise de marijuana en Grande-Bretagne. Lorsque vous essayez de le vendre, d'autres veulent en profiter de toutes les manières possibles.

Ritchie s'est fait connaître avec "Jeux, pièges et deux armes à fumer" et "Snatch" avant de réaliser "Sherlock Holmes" et la version avec des acteurs de "Aladdin", Disney.

"Je ne suis pas sûr d'avoir manqué (les aventures du crime), c'est que, à mesure que je vieillis … je veux montrer plus de travail", a déclaré Ritchie.

"C’est un scénario que j’ai écrit il ya 15 ans (…). Sa genèse remonte à … il ya un moment et j’ai senti qu’il était temps de le faire", at-il ajouté.

Le casting comprend Colin Farrell en tant qu'entraîneur de boxe, Charlie Hunnam en tant que bras droit de Pearson, Henry Golding en tant que gangster et Michelle Dockery en tant qu'épouse glamour de Pearson.

Fletcher travaille dans un journal de tabloïd et Grant, victime d'un piratage téléphonique par des journalistes, s'est dit inspiré par son histoire.

"J'ai rencontré de nombreux enquêteurs privés qui travaillent pour des tabloïds … et j'ai déjeuné avec certains d'entre eux avant le film. Nous sommes devenus amis. Étrangement, ce sont ceux qui ont piraté mon téléphone. Certains ont été emprisonnés pour cela. mais maintenant je suis très sympathique avec eux. "

(Rapport de Hanna Rantala à Londres. Écrit par Marie-Louise Gumuchian. Édité en espagnol par Lucila Sigal)