Le président américain Donald Trump, a fait une énorme promesse au cours de sa campagne en 2016. Celle de faire construire un mur dans le Colorado. Promesse qu’il peine à tenir jusque-là, suite au blocage effectué par les membres du congrès. De quoi s’agit-il réellement ?

La promesse de Trump : construire un mur magnifique

La priorité de Donald Trump a toujours été de lutter contre l’immigration clandestine en Amérique. Pendant son grand discours électoral, il a pris le soin de clamer que selon lui le Nouveau-Mexique se joindrait à sa cause. Sans aucun doute pour protéger leur frontière. C’est justement pour cette raison qu’il a promis de construire un mur dans le Colorado.

La grande problématique est que le Colorado est un état du centre des États-Unis, situé entre l’Utah et le Kansas. Ce qui veut dire qu’il n’est pas frontalier avec le Mexique. Il avait promis un mur magnifique à cet endroit précisément. Un mur fonctionnel qui ne laisserait rien passer ni en dessous ni au-dessus. Dans l’optique de renforcer la sécurité aux frontières.

Construction du mur au Colorado : est-ce encore possible ?

La construction du mur que Trump a tant proclamé au cours de sa campagne présidentielle est restée à l’étape de projet. Celui qu’il a également promis de construire au Texas, au cours de ce même discours, n’a pas non plus vu le jour. Celui-là serait selon lui bénéfique et profitable aux habitants de l’état du Kansas.

Malheureusement pour lui, son grand rêve ne pourra pas être réalisé. Selon la constitution américaine, toutes les grandes décisions du Président nécessitent l’approbation du Congrès. Approbation que le Congrès américain refuse de donner à ce projet.

En effet, le Congrès s’oppose à cette décision du président Donald Trump. Ses membres ont donc décidé de bloquer les fonds nécessaires à la construction du mur. Ce qui signifie que les membres du Congrès ne partagent pas le même avis que leur président, Donald Trump.