Les Bleus, qui menaient 19-10 à la mi-temps, ont craqué en toute fin de match, notamment après l’expulsion de Vahaamahina. Les Gallois se qualifient pour les demi-finales.

Le XV de France, réduit à 14 à la suite de l’exclusion du deuxième ligne Sébastien Vahaamahina en début de seconde période, a été éliminé de la Coupe du monde de rugby, battu par le pays de Galles (20-19) dimanche à Oita.

En infériorité numérique, les Français, qui menaient (19-10 à la mi-temps puis 19-13) ont craqué en toute fin de match sur un essai du troisième ligne gallois Moriarty à la 74e minute. Le XV de France sera absent des demi-finales pour la troisième fois, après 1991 et 2015, en neuf éditions de la coupe du monde.

Le carton rouge de Vahaamahina leur a coûté le match

Auteurs de leur meilleur match depuis le début de la Coupe du monde, les Français ont rapidement pris l’avantage grâce à deux essais de Vahaamahina (5e) et Ollivon (8), pour mener (12-0). Avant qu’un troisième essai de Vakatawa, meilleur homme sur le terrain, ne leur donne un avantage significatif à la mi-temps (19-10).

Mais le carton rouge de Vahaamahina (49e), pour un coup de coude dans la face d’un adversaire, leur a coûté le match. Ils ont longtemps résisté, jusqu’à l’essai de Moriarty.

« La meilleure équipe a perdu aujourd’hui »

La prestation des Bleus a en tout cas été saluée par Warren Gatland, le sélectionneur du Pays de Galles. « Je pense que la meilleure équipe a perdu aujourd’hui », a-t-il déclaré à l’issue du match. « Mais ce carton rouge a évidemment eu son importance. Ce qui est formidable avec nos garçons, c’est qu’ils n’abandonnent jamais. Nous nous sommes accrochés aujourd’hui et je suis très fier d’eux car d’autres équipes auraient probablement capitulé », a-t-il poursuivi.

« Nous sommes sortis lentement des starting-blocks aujourd’hui mais nous avons montré du caractère pour passer. Evidemment, c’était plus facile en seconde période après le carton », a renchéri Alun Wyn Jones, le capitaine du pays de Galles.