20 % des foyers les plus aisés détiennent les 2/3 de l’épargne obtenue pendant le confinement national !

Afficher Masquer le sommaire

Si certains pensaient que le a optimisé les économies, il faut savoir que cela ne fut pas forcément le cas pour tout le monde. Des Français ont été contraints d’acheter des équipements pour lutter contre l’ennui ou encore améliorer leur logement. De ce fait, les dépenses imprévues ont pu être au rendez-vous, cela a donc empêché les foyers d’économiser. L’étude du d’analyse économique est toutefois inquiétante, car elle montre que 20 % des foyers les plus modestes n’ont pas réussi à économiser de l’argent et ils seraient beaucoup plus endettés.

De vraies disparités par rapport à l’épargne en France

Il y a tout de même eu un surcroît de 46.58 milliards d’euros pour l’épargne pendant la phase du confinement. Il suffit de regarder le graphique réalisé dans le cadre de cette étude pour comprendre que tous les foyers n’ont pas eu l’occasion de mettre de l’argent de côté. Les grands gagnants sont en réalisé les ménages qui dépenses plus de 4800 euros pour un mois. Ils ont alors pu mettre de côté 25.4 milliards d’euros de côté.

  • Les premiers paliers sont représentés par les foyers les plus modestes et les dettes ont pu s’accumuler pendant le confinement.
  • La situation peut notamment s’expliquer par le chômage technique, la réduction des salaires, la hausse des dépenses…
  • Les Français n’ont pas pu mettre de l’argent de côté et ils ont toujours été contraints de dépenser de l’argent pour les factures.

Si 80 % des foyers ont reçu une bonne nouvelle au début du mois avec la suppression de la taxe d’habitation, ce sont cette fois, les foyers les plus aisés qui doivent payer la facture.

Comment mettre de l’argent de côté ?

Lorsque les dépenses sont nombreuses alors que les salaires ne sont pas forcément suffisants pour faire face à la situation, il est souvent difficile de mettre de l’argent de côté. Il faudrait alors tout prévoir avec des pourcentages en fonction des différents domaines. Par exemple, vous prenez en compte les factures, l’économie et les loisirs. Ce sont ces derniers parfois qui sont mis de côté pour que l’épargne puisse être constituée. Il y a donc des méthodes dites révolutionnaires qui vous permettraient de sortir la tête de l’eau.

Avec les fêtes de fin d’année qui approchent à grands pas, les Français pourraient s’endetter à nouveau alors que la crise économique ne semble pas terminer. Elle pourrait seulement commencer et la France se préparer à des jours très difficiles.

Accueil / France / 20 % des foyers les plus aisés détiennent les 2/3 de l’épargne obtenue pendant le confinement national !