Vous êtes ici :   Accueil   >   France   >   Voici 5 rituels assez étranges que nous faisons tous pendant les vacances

Voici 5 rituels assez étranges que nous faisons tous pendant les vacances

Le temps des fêtes est synonyme de réjouissances, de repas en famille et d'échanges de cadeaux pour la plupart d'entre nous.

© Breakingnews.fr - Voici 5 rituels assez étranges que nous faisons tous pendant les vacances

Consulter Masquer le sommaire

Cependant, certaines traditions de vacances à travers le monde peuvent sembler étranges, voire même inimaginables pour certains.

Les vacances, ces précieux interstices dans le tissu serré de nos obligations quotidiennes, sont bien plus qu’une simple pause récréative. Elles s’inscrivent dans la trame complexe de nos rituels socioculturels, agissant comme des parenthèses salvatrices où l’on se ressource, se redécouvre et se reconnecte à l’essentiel.

Ces moments de relâche, lointains des tumultes habituels, sont des rites de passage vers une renaissance temporaire, offrant un renouveau tant physique que mental.

À lire Planifiez votre voyage dans l’Empire romain avec une carte interactive inspirée par Google Maps

Au fil des âges, les traditions et rituels associés aux congés ont façonné notre manière de percevoir le temps, d’habiter l’espace et d’interagir les uns avec les autres.

Les vacances, par leurs rituels ancestraux ou modernes, dessinent les contours de notre humanité, témoignant de notre quête incessante de bien-être et de plénitude.

La Befana sorcière volante en Italie

En Italie, les festivités de Noël se poursuivent jusqu’au 6 janvier, appelé l’Épiphanie.

Selon une légende italienne, une gentille sorcière nommée La Befana visite les enfants dans la nuit du 5 au 6 janvier pour leur apporter des cadeaux.

À lire Explorez des destinations de rêve à moindre coût : nos conseils pour voyager pas cher

Montée sur son balai, elle entre dans les maisons par la cheminée et remplit les chaussettes des enfants sages avec des jouets et des sucreries, tandis que les petits turbulents obtiennent du charbon.

Les familles laissent souvent un verre de vin et une assiette de nourriture pour La Befana afin de lui redonner des forces pour accomplir sa mission.

Défilé de Krampus en Autriche

Au lieu du traditionnel Père Noël bienveillant, il existe en Autriche une figure folklorique effrayante nommée Krampus. Cette bête mi-homme, mi-chèvre est censée venir chercher les enfants désobéissants et les emmener dans son sac.

Le 5 décembre, lors de la nuit de Krampusnacht, des personnes déguisées en Krampus envahissent les rues pour effrayer et poursuivre les spectateurs dans le cadre de parades appelées « Krampuslauf ». Malgré leur aspect terrifiant, ces manifestations sont considérées comme une célébration conviviale et festive.

La chèvre de Gävle en Suède

Depuis 1966, chaque année à Gävle en Suède est érigée une immense chèvre de paille en l’honneur de Noël. Cette tradition remonte à l’ancienne coutume scandinave de célébrer Yule – un festival païen qui avait lieu autour du solstice d’hiver – où les participants se passaient des objets en forme de chèvre.

Cependant, depuis sa première construction, cette chèvre géante s’est souvent retrouvée détruite, généralement incendiée. Il est devenu un jeu pour certains habitants de tenter de brûler la chèvre avant qu’elle ne soit démontée au début de janvier.

Fête de la natation en eaux glacées aux Pays-Bas

Le Jour de l’An est synonyme de repos et de récupération après les festivités de la veille. Mais aux Pays-Bas, les choses se passent différemment puisqu’il y a une tradition appelée le « Nieuwjaarsduik« , ou plongeon du Nouvel An.

Chaque 1er janvier, des milliers de personnes, souvent vêtues de costumes loufoques, se rassemblent sur les plages et sautent dans les eaux glacées de la mer du Nord pour célébrer le début de l’année.

On dit que ce rituel courageux aide à guérir les maux de tête dus à la fête et fait peau neuve pour l’année à venir.

La loterie géante d’El Gordo en Espagne

Noël ne serait pas complet sans un peu de chance, et en Espagne, cela prend la forme de la célèbre loterie « El Gordo », qui signifie « le gros » en espagnol. Créée en 1812, cette tradition annuelle a lieu tous les 22 décembre et attire des millions de participants tentant leur chance pour remporter le jackpot géant.

Le tirage au sort est retransmis à la télévision nationale et les gagnants sont annoncés par des enfants chantant les numéros des billets chanceux.

Ces traditions insolites peuvent sembler étranges et mystérieuses pour certains, mais elles montrent également comment les cultures ont trouvé des façons uniques de célébrer et de s’unir pendant les vacances.

Alors, quelle que soit la manière dont vous passez vos vacances, n’oubliez pas qu’il existe toujours une multitude de rituels étonnants qui rendent cette période de l’année encore plus spéciale et inoubliable.

Breakingnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :