Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Les bénéficiaires de l’AAH toucheront la prime de Noël ? Toutes les infos à connaître

Les bénéficiaires de l’AAH toucheront la prime de Noël ? Toutes les infos à connaître

Les bénéficiaires de la Prime de Noël attendent avec impatience le grand jour du versement. Les allocataires de l’AAH sont-ils de la liste ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le temps des fêtes de fin d’année approche, et avec lui vient la question : les bénéficiaires de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) toucheront-ils la Prime de Noël ? Cette question intrigue surtout les nouveaux allocataires qui comptent sur ces aides pour soulager leurs finances pendant les périodes festives.

L’AAH est-elle compatible avec la Prime de Noël ? Découvrez tous les détails sur le tenant et aboutissant de cette aide tant attendue chaque fin d’année.

La prime de Noël, une aide pour les minima sociaux

La Prime de Noël, instaurée en 1998 sous le gouvernement de Lionel Jospin, représente une tradition annuelle. Les bénéficiaires de ces allocations sont de certains minima sociaux, mais les critères d’éligibilité varient en fonction des décisions gouvernementales.

L’année dernière, les principaux concernés par la Prime de Noël étaient les titulaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les bénéficiaires de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) et de la Prime Forfaitaire pour Reprise d’Activité sont aussi de la liste.

À voir Quels sont les 10 meilleurs hôtels à Barcelone ?

Enfin, les personnes qui touchent l’Allocation Équivalent Retraite (AER) reçoivent la prime de Noël. Par contre, les allocataires de l’AAH n’ont pas bénéficié de cette prime.

Le montant de la Prime de Noël était de 152,45 euros pour la plupart des bénéficiaires. Cependant, pour les allocataires du RSA, le montant varie en fonction de la composition du foyer. Une personne seule recevait une prime de 152,45 euros, mais elle augmentait de 50 % pour les foyers de deux personnes.

L’AAH et la Prime de Noël sont-elles compatibles ?

Malheureusement, les allocataires de l’AAH ne pourront pas prétendre à la Prime de Noël, car ces deux aides sont incompatibles. Bien que l’AAH soit une aide destinée aux minima sociaux, elle ne figure pas parmi les prestations éligibles à la Prime de Noël.

Il est important de noter que les bénéficiaires de l’AAH ne sont pas les seuls à être exclus de la Prime de Noël. Les personnes au chômage ne sont pas éligibles à cette aide gouvernementale en fin d’année. De même, la Prime de Noël pour les retraités n’est accordée que dans des circonstances spécifiques.

Une prime compensée par des revalorisations

La principale raison de cette incompatibilité est que l’AAH fait l’objet de revalorisations régulières. En l’espace de dix ans, le montant de l’AAH a augmenté de 25 % de 2007 à 2023.

À voir Disneyland Paris se transforme-t-il avec 2 milliards d’euros ?

En 2007, le montant de l’AAH était de 621,27 euros. À cette époque, l’AAH visait à soutenir les personnes en situation de handicap. L’objectif était de leur fournir une aide financière essentielle pour couvrir les coûts de la vie quotidienne et les soins de santé. Ces personnes font aussi face à d’autres dépenses liées à leur handicap. En 2023, le montant de l’AAH a atteint 971,37 euros.

Cependant, l’évolution du montant de l’AAH ne s’est pas arrêtée là. En 2023, le gouvernement a annoncé une nouvelle revalorisation de 1,6 %. Cette revalorisation était nécessaire pour tenir compte de l’inflation croissante, qui peut éroder le pouvoir d’achat des bénéficiaires de l’AAH.

Cette mesure a pour objectif de maintenir la pertinence et l’efficacité de l’AAH en garantissant qu’elle reste en phase avec le coût croissant de la vie. En effet, face à l’inflation, les dépenses liées au handicap augmentent aussi.

Vous aimez ? Partagez !

Breakingnews.fr est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :