Addiction : le Dr Manon Auffret cherche les raisons de l’alcoolisme dans le cerveau !

La consommation d’alcool devient un phénomène récurrent dans le monde et de plus en plus les répercussions ne cessent de s’étendre aux risques d’accident élevés en raison des troubles de la conscience et de l’attention. Des spécialistes de la santé cherchent à connaitre les raisons de l’alcoolisme dans le cerveau. Que découvriront-ils ?

Qu’est-ce qui se passe dans le cerveau des alcooliques ?

Plusieurs questions fustigent dans la tête du Dr Manon Auffret auxquelles elle cherche de réponse à travers une étude en cours. L’objectif de cette étude est de mieux comprendre les mécanismes neuronaux qui s’activent et qui poussent un individu à se livrer à l’alcool afin de trouver une thérapie plus efficace.

Le sujet semble très passionnant et répond à un vrai problème de santé publique puisque depuis des années, le bilan de décès par an dû à la consommation de l’alcool est de 45 000 personnes. Ce taux colossal de décès a pour cause directe ou indirecte de l’alcoolisme sans oublier les violences et les accidents de routes causés toujours par ce fléau.

Cette étude en cours permettra de faire des expériences sur des patients alcoolos dépendants afin d’observer et comprendre l’envie de boire, les flux neuronaux qui s’activent et les parties du cerveau qui sont mobilisées pour envoyer à l’action de boire.

La tâche ne serait pas aisée, c’est tout comme chercher une aiguille dans une botte de foin, mais le Dr Manon Auffret semble déterminé à élucider ce mystère qui se produit dans la tête des alcooliques afin de trouver une thérapie très efficace pour aider ces derniers.

Qui est Manon Auffret ?

Manon Auffret est docteure en pharmacie et en neurosciences au CHU de Rennes en Ille-et-Vilaine. Son projet de comprendre le cerveau des alcooliques dépendants qu’elle qualifie de très novateur est baptisé Craving-Net.

Ce projet fera appel à de nombreuses technologies de pointe telle que l’électro-encéphalographie à haute résolution (EEG-HR). Le nom du projet Craving désigne une envie forte et irrépressible de consommer de l’alcool ou de stupéfiants.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Nuage Rose (@nuagerosesobriete)

Quelle sera la finalité de ce projet ou étude ?

Le Dr Manon Auffret tente de trouver un remède ou une solution plus efficace et définitive d’aider les personnes alcoolos dépendantes à guérir de leur dépendance. Son projet commencera d’abord à étudier l’efficacité des traitements directement dans le cerveau des patients et non plus de façon subjective.

Il faut notifier que le Dr Manon Auffret est entourée d’autres spécialistes tels que le professeur Romain Moiran, spécialiste en addictologie qui apporte toute son aide et son savoir à la réussite de ce projet. Un recrutement de volontaires entre 30 et 60 ans de personnes alcooliques et non alcooliques est envisagé afin de faire l’étude sur les deux cas.

D’après le Dr Manon, si tout se passe comme prévu, les études proprement dites commenceront début 2022.

En dehors de ce projet du Dr Auffret, deux autres projets d’études ont probablement été présentés ce lundi 20 septembre.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Addiction : le Dr Manon Auffret cherche les raisons de l’alcoolisme dans le cerveau !