Alessandra Sublet : officiellement célibataire après une rupture avec son compagnon, elle fait d’énormes confidences !

Alessandra Sublet avait revécu une histoire d’amour après sa séparation d’avec Clément Miserez. Son compagnon n’a posé aucun problème à ce qu’elle soit coincée sous le même toit que son ex-conjoint pendant tout le confinement. Pourtant, l’animatrice vient d’annoncer que cette histoire d’amour n’est plus.

Le bien-être des enfants passe en premier.

Divorcé d’avec après sept ans de mariage, le temps est à la confidence pour . Elle parle de la manière dont elle vit le divorce avec son ex-conjoint, avec qui elle a passé toute la période du dans leur maison de campagne. « Nous nous sommes dit qu’il est hors de question que nos enfants subissent des dommages collatéraux. C’est pourquoi, nous avons décidé de garder notre maison de campagne dans laquelle nous continuons à cohabiter tous ensemble» disait-elle à ce propos. Elle a ajouté qu’une telle décision a été prise afin d’éviter à leurs enfants d’avoir à trimbaler leurs affaires chaque fin de semaine pour passer d’un parent à l’autre.

Cette situation n’a pas manqué de rassurer les enfants des ex-conjoints. Il faut dire qu’ils ne se sont pas du tout faits à l’idée d’un tel bouleversement de leurs habitudes après que leurs parents ont officialisé leur divorce. L’animatrice de TF1 ajoute : « Nous leur avons fait savoir que rien n’allait changer dans leur petit univers. Aucun drame n’a eu lieu. Dans une séparation, quand chacune des deux parties reste, au lieu de partir pour quelqu’un d’autre, quand la tromperie et la trahison n’ont pas leur place, quand chacun s’active pour gagner sa vie, il y a plus de probabilités que le divorce réussisse. Nous avons attendu six longs mois avant d’aboutir à un tel équilibre. Nous sommes toujours restés de bons amis, Clément et moi, et le bien-être de nos enfants passe avant toutes choses».

Un divorce qui ne l’empêche pas de refaire sa vie.

Avec ces confidences, Alessandra Sublet prouve que les ex-conjoints gèrent très bien la situation avec leurs enfants après le divorce. Pour preuve, la de TF1 avait revécu une histoire d’amour. Cette romance n’a toutefois pas duré longtemps, comme elle l’a fait savoir : « Le jour où je croiserai mon amoureux, où je prendrais la décision d’aménager avec lui, au point de précipiter cette organisation, n’est pas arrivé. Il me faut plus de temps ». Quand elle a été questionnée sur le fait que son divorce et sa cohabitation avec son ex-conjoint constituent ou non un obstacle l’empêchant de refaire sa vie, sa réponse est claire : « Pas le moins du monde, nous avons recroisé l’amour chacun de notre côté, les présentations ont déjà été faites. Quoique ces histoires font désormais partie du passé, c’est l’organisation qui nous l’impose »

Pour l’histoire, Alessandra Sublet et son ex-conjoint ont décidé de vivre toute la période du confinement sous le même toit. C’est en avril dernier qu’ils ont pris cette décision en à peine cinq minutes. Ils se sont dit qu’un tel arrangement est possible, car ils sont restés en bon terme. C’est aussi une manière d’éviter aux enfants de faire des allers retours en pleine période de confinement. C’est une manière de les protéger, selon l’animatrice de TF1. Interrogée sur les opinions de son compagnon à propos de cette situation, cette dernière s’est exprimée a répondu : « il est parfaitement au courant de la situation, il gère. Avec une telle gravité de la circonstance, on relativise aisément ». Alors, doit-on croire qu’il y a tout à fait autre chose à l’origine d’une si soudaine ? À suivre…


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !