Alimentation : découvrez les aliments à privilégier pour limiter les risques de cancer !

Face à la question de savoir ce qu’il faut désormais consommer pour réduire les risques de cancer, les spécialistes de NACRe ont décidé d’apporter des réponses.

Le cancer serait devenu l’une des principales causes de la mortalité en . Face à ce taux de décès inquiétant, il devient important de prendre des dispositions visant à réduire ces risques. NACRe, qui est le réseau National Alimentaire Cancer Recherche est spécialisé dans la recherche et l’étude des liens qui existent entre le cancer et l’. Depuis plus de 20 ans, de ce réseau tentent de trouver des solutions pour réduire considérablement les risques de cancer au sein de la société en conseillant la consommation de certains aliments. Pour ceux qui ne le savaient pas, de nombreux aliments possèdent des vertus anticancer.

Que faut-il consommer pour freiner les risques de cancer ?

Pour obtenir des résultats plus efficaces lorsqu’on décide d’agir pour prévenir les cancers, les experts conseillent de ne pas être exposé aux différents facteurs de risques. Parmi eux, on peut citer l’alcool, le tabac, le surpoids ou une alimentation déséquilibrée. Selon les travaux du Centre international de recherche sur le Cancer, cette maladie a été diagnostiquée sur 346 mille personnes dont l’âge va de 30 ans et plus. Les principales causes proviennent de leur environnement ou de leur mode de vie.

View this post on Instagram

🌸 Porridge Rose 🌸 Pas de recettes, pas de blagues, pas de concours aujourd’hui mais un sujet qui me touche énormément🌟 Une photo sous le thème du Rose 🎀 En ce premier jour, d’Octobre Rose🌸j’ai voulu faire ce porridge rosé en l’honneur de toutes ces femmes qui se battent contre le cancer du sein🌸 . Déjà 27 années que cette campagne existe pour promouvoir le dépistage précoce pour accroitre les chances de guérison. . De près ou de loin on connait tous une femme qui a été ou qui atteinte de cette fichue maladie et c’est important d’être entouré et soutenu pendant cette période . Pendant ce mois de nombreuses manifestations sont organisées dont des courses pour récolter des fonds pour la recherche🌟 . Prenez soin de vous & de vos proches ☘️ . 🌟"La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter." Mère Teresa 🌟 . . #pinkoatmeal #oatmeal #porridge #porridgebowl #octobrerose #cancer #cancerdusein #breastcancerawareness #luttecontrelecancer#odyssea2020#odyssea#kfighteuse   #cancerdusein #cancer #combat #force #courage#pinkoctober #pink #breast #solidaire

A post shared by 🦊Doriane🦊 (@foxy.cooking) on

Légumes et fruits

On ne le dira jamais assez, les fruits et les légumes disposent de nombreuses vertus capables de diminuer le risque des cancers de type aérodigestifs comme ceux du pharynx, de la bouche, du poumon, de l’estomac, du côlon-rectum etc. d’après les experts de la recherche alimentaire et du cancer, ces aliments renferment des fibres et plusieurs micronutriments ainsi que des micros constituants. De plus, les légumes et les fruits contiennent moins de calories. Tous ces éléments peuvent avoir une influence sur les cancers via plusieurs mécanismes comme les modulations du métabolisme, les activités antioxydantes, les antiprolifératives et bien d’autres. Selon ces spécialistes, il est conseillé de manger en moyenne 5 portions de 80 à 100g de légumes et fruits chaque jour. Toutefois, la consommation des jus de fruits doit être revue à la baisse, à un seul verre par jour d’autant plus que leur teneur en sucre est beaucoup plus élevée que dans les fruits.

Fibres alimentaires

Leur consommation contribue à la réduction du risque du cancer colorectal. Plusieurs facteurs permettent d’expliquer ce phénomène, notamment la concentration d’hormones stéroïdiennes, la diminution du taux d’insuline dans le sang, la résistance à l’insuline etc. la consommation de ces aliments est fortement conseillée, les plus connues sont : les lentilles, haricots qu’il faut consommer au moins 2 fois chaque semaine. À ces aliments, vous pouvez associer du pain complet.

Produits laitiers

Ces aliments présentent aussi des effets protecteurs contre le cancer colorectal. Ces produits apportent à votre corps, plusieurs bactéries lactiques et du calcium. Pour ce faire, vous devez en consommer au moins deux produits laitiers chaque jour comme des yaourts non sucrés, fromages ou du lait. Toutefois, la consommation non contrôlée de certains produits laitiers peut agir inversement en augmentant les risques de cancer de la prostate.

Pratique régulière d’une activité physique

L’alimentation n’est pas l’unique facteur de réduction du risque de cancer. En plus de la consommation des différents aliments sus-évoqués, il est recommandé de pratiquer régulièrement une activité physique. La pratique des exercices physiques permet de diminuer le risque du cancer du côlon ainsi que le cancer du sein. Quel que soit le type d’activité physique que vous décidez de mener, vous permettez à votre corps de résister aux éventuels risques de cancer. En effet, cela s’explique par une réduction considérable des concentrations d’hormones dans le sang. L’activité physique a également des effets sur les inflammations et la résistance de l’insuline. De plus, elle permet à l’organisme de stimuler l’immunité tout en accélérant le transit intestinal qui protège les intestins des substances cancérigènes.


Justin Bréant

Justin Bréant

Ancien parisien exhilé au Pays Basque, je suis fasciné par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.