Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Faux coursier : êtes-vous à l’abri de cette nouvelle arnaque ?

Faux coursier : êtes-vous à l’abri de cette nouvelle arnaque ?

Alerte arnaque ! Les faux coursiers trompent de plus en plus d'innocents. Soyez vigilants et découvrez comment les éviter.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Depuis le début de l’année, une hausse inquiétante de 30% des arnaques liées à de faux coursiers a été enregistrée. Comment se fait-il que cette nouvelle méthode d’escroquerie se propage aussi rapidement et efficacement? L’ère digitale a-t-elle rendu la tâche plus facile aux arnaqueurs ? Apprenez-en plus sur cette effrayante tendance, les méthodes employées par ces escrocs et comment vous pouvez vous protéger. Restez vigilant et lisez cet article pour comprendre et éviter cette derniere ruse des malfaiteurs.

Ce qu’il faut retenir :

  • Cette nouvelle arnaque implique des individus se faisant passer pour des coursiers, généralement de grandes entreprises de livraison, récupérant ainsi les informations personnelles et financières des victimes.
  • Les faux coursiers mènent une activité de phishing en délivrant des colis ou des lettres contenant des liens vers de faux sites web de paiement ou demandant de l’argent comptant à la livraison.
  • Une vigilance accrue est nécessaire, il est recommandé de ne jamais fournir d’informations personnelles ou financières à ces soi-disant coursiers et de signaler toute activité suspecte à la police.

Une nouvelle escroquerie se répand comme une traînée de poudre, mettant en garde les consommateurs contre les arnaques impliquant de faux coursiers. Cette fraude connaît une croissance rapide, avec un nombre significatif de cas signalés récemment dans toute la France.

L’arnaque du faux coursier en quelques mots

Cette arnaque consiste pour les escrocs à se faire passer pour des conseillers bancaires, ou autres professionnels, et à demander aux victimes de livrer leurs cartes bancaires, ainsi que leur code secret, pour procéder à une opération supposée nécessaire.

Le mode opératoire est simple : les malfaiteurs téléphonent aux particuliers en se faisant passer pour leur conseiller bancaire. Ils évoquent alors un problème concernant la carte bancaire de la personne, soutenant qu’elle doit être remplacée immédiatement et incitant ainsi la victime à remettre sa carte et son code à un prétendu « coursier ».

À voir Quoi découvrir lors d’un week-end à Nîmes, ville romaine et moderne ?

Un phénomène grandissant

En Ile-de-France par exemple, 150 cas d’arnaque au faux coursier ont été signalés en 2023, représentant une hausse importante comparativement aux 85 cas enregistrés en 2022. Plus récemment, dans les Hautes-Pyrénées, une victime a perdu 2700 euros à cause de cette escroquerie.

Comment se protéger de cette arnaque ?

Pour éviter de tomber dans le piège de l’arnaque du faux coursier, plusieurs précautions peuvent être prises :

  • Vérifier l’identité de l’appelant : il est essentiel de vérifier l’identité de la personne au téléphone en demandant des informations précises et en rappelant son conseiller bancaire officiel pour confirmer les dires de l’appelant.
  • Ne jamais communiquer son code secret : une chose à garder à l’esprit est qu’en aucune circonstance, un établissement bancaire ne demande le code secret de carte bancaire. Il s’agit d’une donnée strictement personnelle.
  • Refuser toute intervention non sollicitée : si vous n’avez pas demandé l’aide d’un professionnel, refusez toutes offres spontanées d’interventions sur votre carte bancaire ou pour récupérer des objets personnels.
  • Signaler rapidement les appels suspects : si vous recevez un appel suspect, raccrochez immédiatement et contactez votre banque. Signalez également cet appel aux autorités compétentes comme la police ou la gendarmerie.

Agir en cas de doute

En cas de doute sur la légitimité d’un appel, il est important de ne pas céder à la pression et de prendre le temps nécessaire pour vérifier les informations données par l’interlocuteur. Contacter sa banque et les autorités compétentes reste la meilleure manière de déjouer cette arnaque.

Un rappel des bonnes pratiques pour se prémunir contre les fraudes

Pour éviter de tomber dans le piège des escroqueries en général, voici quelques règles d’or à respecter :

  • Protéger ses données personnelles : ne communiquez jamais vos informations personnelles (numéro de sécurité sociale, coordonnées bancaires, etc.) à une personne ou un organisme dont vous n’êtes pas certain de l’identité.
  • Être vigilant en ligne : lors de transactions en ligne, assurez-vous que le site est sécurisé (https) et dispose d’un certificat valide.
  • Mettre à jour régulièrement ses appareils : effectuez les mises à jour de vos logiciels et systèmes d’exploitation pour corriger les failles de sécurité éventuelles.
  • Utiliser un antivirus performant : choisissez un antivirus de qualité et mettez-le à jour régulièrement.
  • Se méfier des appels non sollicités : si vous recevez un appel suspect, ne donnez aucune information et vérifiez l’identité de l’appelant avant de poursuivre la conversation.

En somme, il est important de rester vigilant face à l’augmentation des arnaques telles que celle du faux coursier. En appliquant les bonnes pratiques et en restant informé des nouvelles escroqueries, chacun peut se protéger efficacement contre ces fraudes.

À voir Où trouver les plus belles chambres d’hôtes en France en 2024 ?

FAQ sur le sujet : Faux coursier : attention à cette nouvelle arnaque qui se répand comme une traînée de poudre

1. Comment fonctionne l’arnaque du faux coursier ?

Cette arnaque consiste généralement pour les malfaiteurs à se faire passer pour des coursiers de compagnies connues. Ils vous contactent en prétextant avoir un colis à vous livrer et exigent un paiement préalable (souvent en espèces).

2. Comment se prémunir contre l’arnaque du faux coursier ?

La meilleure prévention est la méfiance. Ne faites jamais de paiement en espèces à un coursier. De plus, vérifiez toujours que la personne qui se présente à votre porte est bien un employé de la compagnie qu’il prétend représenter.

3. Quelles actions entreprendre si je suis victime de cette arnaque ?

Si vous êtes victime de cette arnaque, vous devez immédiatement déposer plainte auprès de la police et contacter votre banque pour signaler une fraude. Il est aussi conseillé de signaler l’arnaque à la compagnie de livraison supposée avoir été usurpée.

4. Comment signaler une arnaque de faux coursier à la police ?

Pour signaler une arnaque de faux coursier à la police, vous pouvez vous rendre à votre commissariat local. Apportez toutes les preuves que vous avez, comme des courriels, des messages ou des photos.

5. Les compagnies de livraison sont-elles au courant de cette arnaque ?

Oui, la plupart sont au courant et mettent en garde leurs clients contre ce type d’arnaque. Ils ne demandent jamais de paiement à la livraison, surtout en espèces.

Vous aimez ? Partagez !

Breakingnews.fr est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :