Anastasia Salvi : La Miss Franche-Comté dévoile des photos d’elle sans vêtements et renonce à son titre !

Le dimanche 4 octobre dernier, Anastasia Salvi était couronnée à Morteau. Cependant, elle a fait une annonce bien effarante ce mardi. En effet, la jeune femme de 23 ans a déclaré qu’elle ne pourra représenter la Franche-Comté le 12 décembre prochain au Puy du Fou.

La nouvelle de l’éviction d’Anastasia Salvi avait pris de court la communauté de ses fans. Quelques jours plus tôt, elle avait été élue comme la plus belle femme du Jura. Elle était très heureuse et n’avait pas hésité à partager son bonheur avec ses fans sur les réseaux sociaux. Si ces derniers étaient contents pour elles, ils ont été bien surpris quand elle a annoncé qu’elle rendait son écharpe seulement deux jours plus tard ! Cela a suscité plusieurs réactions et de nombreuses interrogations quant aux raisons justifiant sa démission. La réponse n’a pas mis du temps à arriver.  Il s’agirait de quelques photos où Anastasia Salvi apparaissait topless. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus.

Anastasia Salvi, forcée à démissionner !

Après avoir fait cette annonce, la jeune étudiante n’a pas précisé les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision. Elle a tenu à présenter ses excuses aux personnes qui l’ont soutenu durant la compétition en votant pour elle et en marquant leur présence le dimanche dernier. La jeune femme de 23 ans a également exhorté ces derniers à apporter leur soutien à celle qui lui succèdera. Des déclarations qui ont laissé perplexes tous ses fans et les rumeurs ont commencé par s’intensifier.

Alors que certains avaient déjà des soupçons sur les raisons de sa démission, d’autres étaient persuadés qu’elle avait été contrainte d’abandonner son aventure de Miss Franche-Comté. Ce fut sans doute une surprise générale quand Sylvie Tellier en personne a confirmé que la jeune femme avait été forcée à démissionner.

Des photos ont été dévoilées sur internet

Sylvie Tellier avait été contactée par le Journal L’Est Républicain. Lors de cet échange, elle a dévoilé les raisons de l’éviction de la jeune femme. En effet, la mère de trois enfants a révélé que le comité avait reçu des photos assez compromettantes d’Anastasia Salvi au lendemain même de l’élection.

Ce sont des clichés très subjectifs et aguicheurs où la jeune femme dévoilait une bonne partie de son anatomie. Le règlement de la compétition est très strict dans ce genre de cas. En effet, ce règlement stipule que si l’une des candidates avait précédemment été photographiée avec de la lingerie, sans vêtements ou si elle apparaissait dans un contenu multimédia à caractère lubrique, elle devait immédiatement se référer au comité pour que ce dernier puisse statuer sur la décision à prendre.

Dans le cas d’Anastasia Salvi, elle n’a pas soumis ses photos aux autorités compétentes et c’est ce qui lui a valu cette éviction. Ce fut donc sa première dauphine Coralie Gandelin qui lui succèdera et portera désormais le titre de Miss Franche-Comté.

exprime sa déception

Il est évident que la jeune étudiante en Marketing n’est pas ravie par la décision prise par le comité. Néanmoins, elle est bien obligée de s’y plier. Aussi, ce n’est pas la première fois que le concours a été entaché pour une histoire d’images inappropriées. Précédemment, c’était Anaëlle Gumbi, la Miss Guadeloupe qui avait été évincée pour les mêmes raisons.

Face à cette situation, Sylvie Tellier exprime sa déception et sa colère. Elle est très révoltée par le fait que les candidates n’informent pas le comité lorsqu’elles ont déjà fait des photos de ce genre par le passé. Elle les encourage tout de même à soumettre ses situations à l’appréciation du jury.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.