Apple et Epic Games : Apple refuse qu’Epic reçoive un traitement préférentiel pour Fortnite !

Apple répond à l’accusation d’Epic Games pour concurrence déloyale. La firme de Cupertino accuse l’éditeur du jeu « Fortnite » de ne pas respecter la réglementation de l’App Store en ayant demandé un traitement spécial.

La bataille prend de l’ampleur entre Epic Games et , tant dans le domaine de la communication que sur le plan juridique.

Une demande de traitement de faveur pour contourner le système de paiement intégré

Tout d’abord, Apple a été ciblé par une plainte du géant du jeu vidéo pour mauvaise concurrence. Ce dernier accuse la marque à la pomme de ne pas permettre aux stores concurrents de fournir du contenu à l’, l’iPad ou le Mac s’ils ne versent pas une certaine somme.

La réponse d’Apple ne s’est pas fait attendre. Ce vendredi, il a accusé Epic d’enfreindre les règles établies et approuvées par le développeur. « Epic a décidé qu’il souhaitait profiter des avantages de l’App Store sans les payer », a dit Apple. Ce dernier considère cela comme étant « du vol à l’étalage. » Selon la firme de Cupertino, les développeurs qui contournent le système de paiement intégré sont comme des clients qui partent.

Pour y faire face, Apple vient de déposer une requête en justice pour signaler qu’Epic Games lui avait demandé un accord individuel. Avec cet accord, Epic exprime son souhait de ne pas avoir à verser les 30% de commission qui s’applique aux développeurs fournissant des applications payantes ou des achats intégrés. Pour appuyer ses dires, la firme de Cupertino a trois courriers électroniques en guise de pièces justificatives. Le destinateur de ces e-mails est le PDG d’Epic Games, Tim Sweeney et les destinataires sont Tim Cook et Phil Schiller, ainsi que plusieurs cadres de chez Apple.

Ces propos contredisent les dires de Tim Sweeney selon lesquels il aurait toujours milité en faveur des développeurs devant l’agissement d’Apple. Le PDG d’Epic Games de préciser qu’il n’a jamais demandé un traitement préférentiel auquel les autres développeurs d’applications iOS n’auraient pas droit. Pourtant, lorsque la firme de Cupertino est passée devant la commission antitrust du Congrès, il a été prouvé qu’Amazon avait eu droit à un traitement de faveur. Il fut un temps ou le géant du e-commerce versait seulement 15 % de frais de commission contre 30 % pour tous les autres.

Dans la plainte, Phil Schiller a écrit : « Le 30 juin dernier, le PDG d’Epic, Tim Sweeney a envoyé une lettre à mes collaborateurs ainsi qu’à moi-même. Il demandait une ‘lettre d’accompagnement’ d’Apple qui mettrait en place une offre préférentielle en faveur d’Epic seulement. Cela aurait pour effet de changer radicalement la façon dont Epic propose ses Apps sur iOS ». Selon Apple, c’est la preuve que Tim Sweeney demandait à ne pas avoir recours aux achats intégrés. Ceci afin de permettre aux joueurs de de payer directement. Alors, pour sa défense, Sweeney s’est expliqué sur Twitter.

Un conflit qui nuit à tout le monde

Actuellement, Fortnite n’est plus téléchargeable depuis le store. Ceux qui ont déjà téléchargé l’application peuvent toutefois continuer à y jouer. Cependant, ils n’auront plus accès aux futurs mis à jour, dont la nouvelle saison de Fornite qui va débarquer prochainement.

Pour le moment, les deux parties campent chacun sur leurs positions. Cette situation cause de sérieux ennuis aux développeurs et aux joueurs qui pourraient au final être les grands perdants de cette bataille. En effet, Apple prévoit de suspendre le compte développeur d’Epic. Ce qui impactera sur le jeu et ses nombreux joueurs partout dans le monde. De plus, perdre son statut de développeur empêcherait Epic de fournir son célèbre moteur graphique Unreal Engine.

Ce dernier est une application permettant aux développeurs de concevoir des jeux vidéos et des jeux pour mobile, ainsi que des logiciels fonctionnant en 3D. Ceux-ci seront dans l’obligation d’opter pour une autre solution graphique ou recommencer leur projet depuis le début afin qu’ils conviennent à l’App Store. Ainsi, que ce soit Epic, les développeurs, les utilisateurs, mais également Apple ont beaucoup à perdre dans ce conflit.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !