Attention certaines variétés de courges sur le marché seraient toxiques, que doit craindre le consommateur ?

Les saisons influencent notre alimentation. Cependant il faut être attentif pour ne pas confondre les espèces toxiques et comestibles de certains aliments. En cette saison, les courges attirent l’attention des autorités sanitaires. Il faut savoir distinguer ce qui doit aller dans les plats de ce qui doit servir de décoration.

Alerte rouge des autorités sur les courges

Ce sont les autorités en charge de la sécurité alimentaire qui tirent l’attention de la population. L’Anses demande à chaque consommateur de faire attention aux courges qui sont sur le marché. Toutes les propositions sur les étalages ne sont pas pour la consommation. Même s’il y a une ressemblance qui prête à confusion, vous devez savoir que les courges dites amers sont toxiques pour votre organisme. C’est pareil pour une autre variété qu’on retrouve plus facilement dans les potagers qui est identique aux courges consommables.

Comment reconnaitre les courges toxiques ?

Leur ressemblance ne vous permettra pas de faire la distinction physiquement sauf si vous êtes un spécialiste. C’est pourquoi il est recommandé de toucher et de goûter. Goûtez un petit morceau ne vous fera aucun mal. Lorsque le goût est amer, il faut savoir automatiquement que ça ne doit pas se retrouver dans les plats. Vous ne remarquerez le goût que lorsque vous la goûtez cru.

Pour votre sécurité alimentaire, ne prenez même pas une courge dont vous ne connaissez pas l’origine. Si vous devez en acheter, posez des questions au vendeur si possible pour vous rassurez. Parce que sa culture ensemble avec d’autres plantes toxiques peut l’intoxiquer aussi.

Les risques des courges amers

Selon les explications des spécialistes, ces courges ne donnent pas directement la mort. Ce n’est pourtant pas une raison pour prendre des risques. On constate souvent des troubles digestifs qui peuvent s’accompagner de diarrhées, et de vomissements. C’est une source de déshydratation rapide chez les adultes et pire chez les enfants.

Dans ces conditions, la personne intoxiquée qui ne se rend souvent pas compte de l’origine de son intoxication, continue malheureusement la consommation. Elle s’affaiblit très vite. Il existe plusieurs autres symptômes qui ne peuvent être identifier qu’avec votre attention pour ne pas les confondre à une autre maladie.

Quelques conseils des spécialistes en nutrition

Il est très important d’avoir le maximum d’informations sur ce que nous voulons consommer. Pour certains, il vaut mieux ne pas consommer quand on manque d’information. Il faut surtout éviter une automédication en cas d’intoxication alimentaire. Cela peut aggraver la situation au lieu de la corriger. Lorsque vous sentez des troubles après consommation d’un aliment comme la courge, il faut aller voir un médecin sans perdre du temps. Plus vous attendez, plus vous vous affaiblissez. Allez dans un centre antipoison vous aidera. Si vous êtes déjà faible, contactez le SAMU.

Une nuance nécessaire

Ce n’est pas une alerte contre toutes les courges. Ni contre les courges provenant de telle ou telle destination. C’est la variété qui est visée. L’alerte est donc valable pour toutes les saisons. La consommation des courges n’est pas le problème. Elles sont riches pour l’organisme. Il faut juste savoir qu’il y en a plusieurs variétés qui ne sont pas toutes comestibles.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Attention certaines variétés de courges sur le marché seraient toxiques, que doit craindre le consommateur ?