Bronchiolite en France, l’épidémie se déploie sur douze régions !

D’après les annonces récentes du ministère français de la Santé publique, la prévalence de la bronchiolite est en forte croissance. Alors que la Bretagne est au stade épidémique cette semaine, douze régions sur treize ont exprimé leur inquiétude à son sujet. En raison du Covid-19, après une année blanche, elle est particulièrement virulente cette année.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Wendy Rossi (@supermammawendy)

Douze régions de France touchées par la bronchiolite

À l’heure actuelle, seule la Corse semble plus ou moins épargnée par l’épidémie de bronchiolite, mais elle est encore au stade pré-épidémique. D’après la dernière annonce publiée mercredi par le ministère français de la Santé publique, cette maladie touchant les bébés concerne 12 provinces sur 13. L’Administration Nationale de la Santé Publique a indiqué que cette année, l’épidémie était particulièrement sévère. L’année dernière, la France avait survécu face à cette épidémie, surtout grâce à la phase de confinement et au respect des mesures de restrictions.

L’agence de santé publique française a indiqué dans son point hebdomadaire sur cette maladie respiratoire touchant les nourrissons que, « les indicateurs de surveillance de la bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans continuent d’augmenter de façon spectaculaire ». La Bretagne étant cette semaine au stade épidémique, pour la métropole, seule la Corse est encore au stade pré-épidémique. Dans la semaine du 25 octobre, sur les 4 189 enfants de moins de deux ans qui se sont rendus aux urgences pour bronchiolite, 3 777 (90 %) avaient moins d’un an et à peu près 1 395 (33 %) ont été admis en soins intensifs.

Une tendance à la hausse dans plusieurs hôpitaux

Afin de surveiller l’éventuel développement anormal de cette épidémie, qui pourrait mettre la pression sur le système hospitalier déjà stressé par le Covid, une attention un peu particulière a été portée aux statistiques. Dès la semaine du 27 septembre, la France a sollicité en urgence des soins médicaux pour des bébés de moins de deux ans pour bronchiolite, dont 460 ont été hospitalisés, contre environ 700 et 300 à la même période en années normales.

Delphine Viriot, épidémiologiste à l’Agence française de santé publique, a déclaré à l’AFP que « le degré des indicateurs était modéré », mais « il y a une tendance à la hausse et la plus grande vigilance s’impose ». Elle a ajouté que « l’idée est de pouvoir diagnostiquer le plus tôt possible le déclenchement de l’épidémie, de manière à mettre en place une organisation de services hospitaliers. »

Une maladie bénigne susceptible de dégénérer

La bronchiolite est courante et très contagieuse, provoquant une toux et une respiration sifflante violente chez les bébés. Même si cela est douloureux pour les jeunes parents, la plupart du temps, cette maladie est bénigne. Cependant, elle pourrait nécessiter un passage aux soins intensifs, voire une hospitalisation.

« Ce qui constitue le souci, c’est notamment les tous petits », a notifié auprès de l’AFP, le docteur Fabienne Kochert, directeur de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa), en conseillant que « le strict respect des mesures d’isolement ». « Il n’est pas recommandé d’amener les bébés de moins de 3 mois dans les grandes surfaces. Le bébé devient fragile en présence de grand nombre », a-t-elle insisté.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Bronchiolite en France, l’épidémie se déploie sur douze régions !