Coronavirus : la coiffure à domicile, c’est définitivement fini ! Alors comment faire ?

Les coiffeurs ne pourront pas offrir leurs prestations à domicile pendant cette période de confinement comme l’a annoncé le Ministre de l’économie français.

La fait face à une nouvelle vague de contaminations depuis plusieurs semaines et le ne cesse de durcir les restrictions sanitaires. Mercredi 28 octobre, le Président de la République française a annoncé de nouvelles mesures pour freiner la propagation du coronavirus.

Bruno Le interdit les prestations de coiffures à domicile pendant le

Depuis le vendredi 30 octobre, les français sont de nouveau confinés pour une période d’au moins 4 semaines. Ceci étant, le chef du gouvernement Jean Castex a annoncé la fermeture de plusieurs rayons de produits non essentiels dans les supermarchés. À la suite de la sortie du Premier Ministre, le Ministre de l’Économie a également annoncé que la coiffure à domicile ne sera plus autorisée pendant ces moments de confinement. Depuis que le Président Emmanuel Macron a annoncé le reconfinement, tous les débats tournent autour de cette question en Hexagone. Alors que certains citoyens ont mal accueilli cette nouvelle qui a sans doute un impact considérable sur leurs activités, le gouvernement n’est pas sur le point de s’arrêter concernant l’endurcissement des mesures visant à freiner la propagation du virus.

 

Invité sur RTL ce 2 novembre, le Ministre de l’économie, Bruno Le Maire s’est prononcé sur l’activité des coiffeurs à domicile. Ces derniers avaient encore la possibilité d’offrir leurs prestations à domicile mais le Ministre a évoqué quelques ajustements. Toutefois, les services de coiffure à domicile ne sont plus possibles. En effet, les salons de coiffure sont tenus de respecter un certain nombre de recommandations sanitaires pendant cette période de confinement. De son côté, Bruno Le Maire qui souhaite mettre un terme aux deux poids, deux mesures, préfère simplement interdire les prestations de coiffures à domicile ce d’autant plus que certains salons de coiffures se seraient efforcés de s’adapter aux restrictions. Cette résolution vise à faire promouvoir l’équité comme il a lui-même souligné sur l’antenne de RTL.

 

Le gouvernement français engagé dans la lutte contre le coronavirus

Pour ce qui est de savoir s’il y aura des contrôles, le Ministre de l’économie compte sur le bon sens des citoyens. Les choses ne cessent de se compliquer pour les français d’autant plus que le chef d’État n’a pas hésité à déclarer lors de son discours, que la santé des français serait plus importante que l’économie. Le gouvernement est donc déterminé à arrêter la propagation du virus sur le sol français. À partir du mardi 3 novembre, les mesures annoncées par le premier Ministre Jean Castex seront désormais mises en .

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Des arbres #Versailles #nature

Une publication partagée par Bruno Le Maire (@brunolemaire) le

De passage sur le plateau de BFMTV ce dimanche 1er novembre, Bruno Le Maire s’est également exprimé sur l’attitude de certains maires français qui ont ordonné la réouverture de certains commerces qui ont été fermés depuis le début du confinement ce vendredi 30 octobre. En effet, comme l’a annoncé Jean Castex, les commerces non essentiels devraient fermer. Cependant, certains maires auraient autorisé la réouverture de plusieurs commerces. Le Ministre de l’Économie a précisé que plusieurs commerces pourront reprendre d’ici le 12 novembre si la situation sanitaire s’améliore bien évidemment. Ce dernier s’est insurgé contre ces maires qu’il qualifie d’irresponsables dont il pense qu’ils mettraient la santé des français en danger.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Nouveau Premier Ministre français – M. Jean CASTEX #matignon #premierministrefrançais

Une publication partagée par Oneal Hue (@gohitafla_225magazinefirsts) le

Alors que les autorités françaises s’efforcent de combattre la pandémie du coronavirus, le bilan ne cesse de s’alourdir. On apprenait ce dimanche 1er novembre que le nombre de personnes nouvellement contaminées s’élevait désormais à 46 290 et 231 personnes décédées en 24h. Invité sur Le Journal du dimanche, le Ministre de la santé a prévenu que les fêtes de cette fin d’année ne se passeront pas normalement au regard de cette nouvelle vague de contaminations.


Justin Bréant

Justin Bréant

Ancien parisien exhilé au Pays Basque, je suis fasciné par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.