Cyril Hanouna : L’animateur de TPMP fait son mea culpa après ses paroles en rapport avec Charlie Hebdo !

Il n’est pas toujours aisé de rattraper des paroles qui nous échappent, mais Cyril Hanouna s’y est attelé dans son émission vedette « Touche pas à mon poste ! » sur C8…

Cyril Hanouna

Un hommage a été rendu le lundi 19 octobre dans TPMP, pour le professeur Samuel Paty. L’animateur Cyril Hanouna en a profité pour revenir sur des paroles qu’il avait tenues, et qui incluaient le journal Charlie Hebdo.

rend hommage à Samuel Paty !

L’émission TPMP du lundi 19 octobre 2020 sur la chaîne C8, a été réalisée en hommage au professeur d’histoire-géographie décapité, qui exerçait à Conflans-Sainte-Honorine. Cyril Hanouna a en effet, tenu à rendre hommage à Samuel Paty, qui a été assassiné le vendredi dernier dans la rue du collège du Bois-d’Aulne.

Ce crime horrible a été commis par un jeune homme de 18 ans, qui a montré la tête du professeur décapité sur les . La raison de cet acte odieux viendrait du fait que l’enseignant a montré des caricatures de « Charlie Hebdo » pendant son cours sur la liberté d’expression.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Hier soir dans @tpmptv nous tenions avec les chroniqueurs à rendre hommage à #SamuelPaty par une minute de silence. 🙏🏽

Une publication partagée par Cyril Hanouna (@cyrilhanouna) le

Ce qui s’est passé à Conflans-Sainte-Honorine a mis tout le pays en état de choc. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna a commencé son émission par une minute de silence, avec les lumières éteintes, en l’honneur de Samuel Paty.

Après avoir donné la parole à ses pour que chacun puisse s’exprimer à propos de la situation, l’animateur a pris la parole, et est revenu sur des propos qu’il avait tenus, et qui incluaient Charlie Hebdo et ses caricatures.

Pour rappel, cela s’était passé dans l’émission de Touche pas à mon poste du 21 septembre dernier. Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont eu à débattre au sujet de l’artiste à Freeze Corleone, et aussi de l’adolescente Mila qui avait reçu des menaces de mort après avoir écrit et mis en ligne des propos blasphématoires sur l’islam.

Cyril Hanouna s’était alors exprimé en ces termes : « Moi à un moment, j’ai cru à un moment que c’était la fin du monde. Est-ce qu’on a besoin de textes comme ça (de Freeze Corleone, ndlr), de message comme celui de Mila qui est insupportable, de – je le dis franchement – dessins comme ceux de ‘Charlie Hebdo’, qui mettent, mine de rien, de l’huile sur le feu ? ».

Le mea culpa de Cyril Hanouna

Si une partie des propos de Cyril Hanouna a été compris par tout le monde, celle concernant Charlie Hebdo est moins passée auprès de certains internautes, qui s’en étaient insurgés sur les réseaux sociaux.

A la lumière des récents évènements, l’animateur de Touche pas à mon poste est revenu sur ce qu’il avait dit à propos de Charlie Hebdo : « Même moi, j’ai pu dire des bêtises. Par peur. J’ai eu peur que des innocents soient touchés. ‘Charlie Hebdo’, c’était des innocents. On l’a vu encore il y a quelques semaines. Les gens qui étaient en bas de l’ancien local de ‘Charlie Hebdo’, c’était des innocents », « Il n’y a que des innocents qui sont touchés. Alors, on commence à avoir peur. On se dit qu’il faut peut-être faire attention ». « Mais c’est vrai que c’était une connerie. Il faut continuer à se battre pour la liberté d’expression » ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Mes chéris, en ces temps difficiles j’appelle à l’apaisement, soyons tous unis🙏🏽

Une publication partagée par Cyril Hanouna (@cyrilhanouna) le

Cyril Hanouna a également tenu à saluer le témoignage de l’un des élèves de Samuel Paty, Papebyram Sy. En effet, il faut savoir que depuis l’assassinat du professeur, les témoignages des proches, élèves ou parents d’élèves étaient recueillis de façon anonyme pour protéger leur identité.

PapeByram Sy lui, a décidé de témoigner à visage découvert face à plusieurs caméras, dans un bel hommage à son professeur d’histoire-géographie qui se battait pour apprendre la liberté d’expression à ses jeunes élèves.

Rappelons que c’est ce mercredi 21 octobre 2020, qu’un hommage national a été prévu pour Samuel Paty. Une cérémonie à laquelle la 1ère Dame Brigitte Macron devra s’absenter en raison de son isolement. En effet, cette dernière aurait été en contact avec une personne atteinte du .


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.