Didier Bonnal-Ruan d’Affaire conclue son manque d’empathie choque totalement le web !

Ce 3 août 2020, 2 comme tous les après-midi de la semaine, diffusait l’émission « », présentée par l’animatrice Sophie Davant. A ses côtés comme d’habitude, des experts et des acheteurs expérimentés, prêts à repartir avec des objets intéressants. Cette mission s’adresse donc à un large public.

Pas de sentiments dans les affaires pour Didier…

Naturellement, chaque vendeur essaye de vendre son objet à bon prix, et pour cela, chacun y va de sa technique. Evidemment, cela peut marcher ou laisser les acheteurs de marbre. Le vendeur André de l’émission du lundi 3 août 2020 en a fait les frais. Notons qu’il s’agit d’une rediffusion des meilleurs extraits d’Affaire Conclue.

https://www.instagram.com/tv/CC_m7nBoT3f/?utm_source=ig_web_copy_link

Agé de 75 ans, André est un ancien vendeur de ladite émission Affaire Conclue, venu de Montpellier. En effet, il était déjà venu avec un tableau, qu’il avait réussi à vendre aux acheteurs. Il est revenu cette fois-ci, avec une belle céramique émaillée en parfait état.

A l’expertise, l’objet mis en vente qui est en réalité une coupelle fabriquée par Jean Lurçat, un artiste célèbre, est estimé à 150 euros. André est ensuite allé à la rencontre des acheteurs pour leur proposer son objet, avec l’espoir de réussir à le vendre à un prix, au-delà de l’estimation.

Pour cela, le plan d’André était simple : parvenir à émouvoir les acheteurs avec son histoire, et ce qu’il comptait réaliser avec son gain. En effet, le vendeur comptait offrir à sa tendre épouse, un cadeau pour célébrer leurs 60 ans de vie à deux. Si l’annonce de son projet en a ému plus d’un parmi les acheteurs, dont Pierre-Jean Chalençon, cela n’a pas du tout été le cas pour le brocanteur Didier Bonnal-Ruan.

https://www.instagram.com/tv/CC80VreIUJk/?utm_source=ig_web_copy_link

Notons qu’au moment où André dévoilait son projet aux acheteurs, les enchères étaient déjà à 200 euros. Didier, même si l’objet lui plaisait apparemment, ne s’était pourtant pas gêner pour lui dire clairement à propos de son projet : « Ah non, moi ça ne me touche absolument pas ! ».

…et tout est bien qui finit bien !

Le brocanteur Didier Bonnal-Ruan, même s’il reste hermétique à l’histoire, renchérit sur la céramique quand même, et finit par se retrouver au coude à coude avec Pierre-Jean Chalençon. Notons que Didier a fait un effort pour renchérir, pousser par ses collègues, qui l’y ont incité à coups de « Allez ! Pour ses 60 ans de mariage ! ». Ce qui l’a poussé à leur répliquer après avoir rajouté un peu, que cela ne contribuera pas à payer ni son URSSAF, ni le loyer de son magasin, ou autre ! Le brocanteur tenait apparemment à être parfaitement compris. Aussi, son enchère s’arrêtera là, le bien revenant à Pierre-Jean, qui a porté le prix à 220 euros, ayant lui été touché par l’histoire André.

Cependant, cherchant toujours à en obtenir plus, André essayera encore une dernière tentative pour avoir un petit billet en plus. Une gourmandise qui a failli lui être fatale, car Pierre Jean Chalançon lui a fait comprendre que c’était surtout pour lui faire plaisir, qu’il a acheté la céramique.

https://www.instagram.com/p/B-zqF9xBnKO/?utm_source=ig_web_copy_link

Comprenant qu’il n’en aura pas plus, et surtout qu’il risque de passer à côté d’une belle affaire en étant trop gourmand, André s’est finalement décidé à aller serrer la main de Pierre-Jean pour une affaire conclue.

Finalement, la céramique estimée à 150 euros, a été vendu à 220 euros, soit 70 euros de plus. Une bonne affaire conclue pour André !

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / People / Didier Bonnal-Ruan d’Affaire conclue son manque d’empathie choque totalement le web !