Digestion : comment améliorer de façon optimale votre transit intestinal ?

Que ce soit lors des dîners de famille ou dans le travail quotidien, il est important de développer de bonnes habitudes alimentaires. Bien s’occuper de son transit, c’est se garder en bonne santé pendant longtemps.

Manger à une heure fixe

Manger à heure fixe permet de développer des habitudes physiques qui favorisent le transit intestinal. Les collations entre les repas doivent être évitées et les sauts de repas doivent également être évités. Il est préférable de se livrer à des collations saines l’après-midi que de consommer de petites quantités plusieurs fois par jour, car le corps ne saura quand débuter le mécanisme de digestion.

Pour un meilleur transit, il est important de prendre son temps à table et bien mastiquer ses aliments. Manger trop vite peut amener le corps à avaler de l’air, ce qui peut provoquer des ballonnements et une gasphagie.

Développer de bonnes habitudes alimentaires

Vous devez vous assurer que votre contient suffisamment de fibres, car ce sont les facteurs qui permettent au transit de fonctionner normalement.

Par conséquent, les fruits et légumes doivent être inclus dans vos menus quotidiens, ainsi que les féculents entiers (quinoa, boulgour, etc.), les céréales entières, les légumineuses et les fruits secs (abricots, figues, etc.).

Il est plus recommandé d’utiliser des huiles saines telles que l’huile d’olive ou l’huile de canola. Par exemple, si vous avez la diarrhée, pensez à consommer beaucoup d’eau ou de thé vert. Cela peut reconstituer l’humidité du corps.

Bouger régulièrement le corps

La natation, la marche, et le vélo sont bons pour la santé intestinale. Pour ceux qui sont plus frileux, des exercices plus doux tels que le yoga ou le Tai Chi peuvent également stimuler la circulation sanguine.

Pour favoriser un bon transit intestinal, essayez de réserver une demi-heure d’activité physique chaque jour, ou réservez trois périodes de 30 minutes chaque semaine. On y pense rarement, mais le rire est un sport. Il entraîne une gymnastique abdominale qui facilite la régulation du transit intestinal.

Rester hydraté au bon moment

Afin de maintenir un meilleur transit intestinal, l’hydratation est très indispensable. Alors donnez-vous suffisamment d’eau chaque jour. Prenez régulièrement de l’eau durant la journée, mais évitez d’en prendre lors des repas, car cela diluerait les enzymes digestives et ralentirait la digestion.

Si vous êtes constipé, ne buvez surtout pas l’eau du robinet, mais optez pour une eau riche en sulfates de magnésium (comme Hepar). Mais attention à ne pas en consommer durant plus de 3 ou 4 semaines, car ces eaux contenant beaucoup de magnésium peuvent surcharger les reins.

Stimuler la production d’enzymes digestives

Pour améliorer vos enzymes digestives, commencez par changer votre alimentation. Commencez votre repas avec quelques crudités. Ensuite, choisissez un complexe d’enzymes digestives d’origine végétale (que l’on trouve sous forme de gélules dans les magasins bio ou les pharmacies). Prendre 1 gélule par repas durant 1 mois.

Après un repas, la « panacée suédoise » peut très bien favoriser la digestion. Cette boisson, constituée de liqueur de plantes médicinales et de racines macérées, existe également en version non alcoolisée : on en consomme 1 ampoule (ou 1 cuillère à soupe) après tous les repas, durant 3 mois.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Digestion : comment améliorer de façon optimale votre transit intestinal ?