Le fondateur du British Urban Film Festival Emmanuel Anyiam-Osigwe récompensé MBE – Blackfilm

Emmanuel Anyiam-Osigwe, l’homme qui a fondé le British Urban Film Festival il y a 14 ans, a été reconnu dans la liste d’honneur du Nouvel An avec un MBE pour “services à l’industrie du film noir et ethnique minoritaire”.

Anyiam-Osigwe est un visage familier du public cinématographique britannique ayant passé 17 ans à travailler dans des festivals de cinéma et des cérémonies de remise de prix, d’abord au BFM (Black Filmmaker Magazine), puis à Screennation et, enfin, au BUFF (British Urban Film Festival) qu’il a fondé en 2005. .

En 2016, le journal Metro a classé le festival du film n ° 1 dans la liste des festivals de cinéma mondiaux à célébrer qui célèbre la diversité.
En 2017, BT Group a parrainé le British Urban Film Festival – le premier parrainage d’entreprise de ce type par la société dans son «histoire».
En 2018, il a été recruté pour le poste de directeur du cinéma au Barbican. La même année, il est nommé membre du jury du Festival du court-métrage Aesthetica, reconnu par la BAFTA. Il a également produit le premier long métrage de Clare Anyiam-Osigwe, «No Shade», la première production de BUFF Originals.
La sortie du film en novembre dernier a fait de Clare la 6e réalisatrice britannique britannique (à ce jour) à recevoir une sortie en salles dans l’histoire du cinéma britannique, remportant des prix tant au niveau national qu’international.

Emmanuel a déjà reçu un prix de reconnaissance d’icônes par le magazine Creativity Hub pour ses services à l’exposition de films (en 2015) et plus tôt cette année, a été intronisé dans la liste Britflix Power 100 de personnalités éminentes et émergentes du cinéma et de la télévision indépendants.

Catégories Cinéma