Ils localisent sur Internet des groupes qui incitent au «pillage»

Mexico.- La Cyber ​​Police de Mexico effectue une surveillance 24h / 24 pour détecter les publications, événements ou activités sur les réseaux sociaux qui incitent au pillage dans les établissements commerciaux qui violent l’intégrité du capital de la capitale.

De même, il gère les appels téléphoniques, les plaintes électroniques et face à face, pour détecter les personnes qui tentent d’inciter les autres à enfreindre la loi, en proie aux grands magasins.

La #SSC # Cyber ​​Police intensifie ses efforts à la recherche d’appels par les réseaux sociaux qui incitent au pillage dans #MexicoCity. https://t.co/quFMPHWslo pic.twitter.com/XgOKXBHcU8

– SSC CDMX (@SSP_CDMX) 26 mars 2020

Dérivée du suivi des réseaux sociaux effectué du 22 au 25 mars, la Cyber ​​Police a pu localiser des profils, des publications, des groupes et des événements qui partagent une idéologie dans laquelle le pillage ou les activités prédatrices sont appelés droit du citoyen, ce à la suite des mesures préventives de COVID-19; certains profils ont même lancé des invitations ouvertes à commettre ces actes criminels.

Cela peut vous intéresser Ils volent des cigarettes et de l’alcool dans les magasins

C’est par une plainte téléphonique qu’un profil spécifique a été trouvé dans des comptes Facebook et Twitter, dans lesquels ils sont invités à participer au pillage dans différentes entreprises de Mexico, en identifiant le mode, l’heure et le lieu.

Ces comptes font déjà l’objet d’un suivi particulier et ont également été signalés au bureau du procureur général du CDMX, comme un éventuel acte criminel.

Le #SSC a détenu 42 personnes en 2 jours, peut-être en lien avec le vol de centres commerciaux et de dépanneurs dans le #CDMX. Parmi les assurés, il y a des boissons alcoolisées, des paquets de cigarettes, des vêtements, du tennis, des piles alcalines et des téléphones portables. https://t.co/VeCYOC5tvM pic.twitter.com/YiM7LdEHm3

– SSC CDMX (@SSP_CDMX) 25 mars 2020

Avec ces patrouilles dans le cyberespace, la police de Mexico reste attentive à tout événement entraînant une altération de l’ordre public et aide ainsi les établissements commerciaux à prévenir les vols, les agressions et les pillages.

Enfin, l’autorité a réitéré que les actes illégaux ou ceux qui profitent de l’urgence sanitaire pour commettre des délits ne seront pas tolérés.

Seven24.mx

ebv

Le post Ils localisent des groupes sur Internet qui incitent au «pillage» sont apparus en premier sur Siete24.