María Isabel («Votre visage me sonne») reconnaît qu’il faut quelques semaines de récession: «Je serai à nouveau moi»

Le passage des candidats pour «Votre visage me sonne» est plein de hauts et de bas. Toutes les performances ne sont pas identiques ou les cotes sont toujours les mêmes. Dans la huitième édition du show de talents, celle qui a le plus souffert est sans aucun doute María Isabel. Sa rencontre avec Lolita qui lui a fait fondre en larmes a été le début de sa descente émotionnelle, qui l’a accompagné pendant deux galas.

María Isabel est Pastora Soler dans «Votre visage me sonne»

Dans le septième épisode, elle a imité Pastora Soler grâce au vol du personnage de Cristina Ramos à l’aide du bouton. Déjà lors des répétitions, nous avons vu comment les enseignants demandaient plus d’énergie et beaucoup plus de joie que de tristesse, que ce dernier était ce qu’il impliquait ressentir des gestes de son visage. Mais ce n’est que lorsqu’il a atteint les portes du clone qu’il a avoué ce qui lui arrivait.

La présentatrice lui a rappelé la performance d’Isabel Pantoja qui l’a fait pleurer et lui a demandé si Pastora Soler est une autre artiste qui parvient à toucher la fibre sensible, à laquelle elle a répondu par un oui retentissant. “J’ai eu deux semaines de moins“, a-t-il commencé à dire devant ses coéquipiers, puis à préciser qu’il a choisi une robe vert pistache pour donner de la joie à sa vie.

Au revoir à la tristesse

“C’est encore moi, je suis de nouveau”, a-t-il avoué avant que le chauffeur ne l’interroge sur les allégations d’Angel Llàcer la semaine dernière, quand il lui a dit qu’il n’avait pas fait beaucoup d’efforts dans les répétitions pour devenir Lola Indigo. : “Vous pouvez toujours travailler plus“Mais il a également assuré qu’il ne pleurera pas comme il l’a fait pour quelques galas, car c’est une chanson joyeuse qu’il a déjà chantée dans” Eurojunior “.

.