Lea Seydoux marque MeToo hypocrite

2020-04-02 07:30:07

Lea Seydoux affirme qu’il y a “beaucoup d’hypocrisie” autour du mouvement #MeToo et pense que les vrais “héros” sont ceux qui peuvent pardonner aux hommes qu’ils accusaient de les harceler.

Lea Seydoux affirme qu’il y a “beaucoup d’hypocrisie” autour du mouvement #MeToo.

La hitmaker “No Time To Do” a affirmé que les femmes avaient “profité” du haut niveau de la campagne pour se faire connaître en ouvrant sur leurs expériences d’inconduite sexuelle et elle pense qu’elles ne peuvent être de véritables héros qu’en “pardonnant” les hommes qu’ils ont accusés.

Elle a dit: “Il y a beaucoup d’hypocrisie. Parce que les gens le savaient! Et ils profitent maintenant pour dire:” Oui, j’ai été une victime “, et ils deviennent des héros. Allez! Un héros, pour moi, pardonnerait . Nous avons besoin du pardon, non? ”

Lea pense que le mouvement a fait «peur» aux hommes lorsqu’ils travaillent sur des plateaux de tournage avec des femmes.

Elle a dit: “Je pense que les hommes ont peur.”

L’actrice de 34 ans estime également que les femmes devraient être “masculinistes” ainsi que féministes et soutenir les hommes autant qu’elles se soutiennent.

Elle a ajouté au numéro de mai du magazine britannique Harper’s Bazaar: “C’est bien d’être féministe. Mais nous devons aussi être” masculinistes “. Et vice versa. Les hommes doivent être féministes. Nous devons nous soutenir mutuellement.”

Lea “déteste” le politiquement correct et le jugement qui est régulièrement porté sur les autres pour avoir commis des erreurs fondamentales.

Elle a dit: “Je ne veux pas être classée … Je déteste le politiquement correct. Et je déteste la moralité. Le jugement. Le monde est devenu si poli maintenant, je le trouve très effrayant. Nous ne sommes pas autorisés à nous engager aucune erreur. ”

L’actrice de “ Lobster ” – qui a un fils de trois ans avec son petit ami Andre Meyer – n’a jamais senti qu’être une femme l’a empêchée de réussir.

Elle a déclaré: “Je peux comprendre que pour les générations passées, ce fut une véritable lutte. Pour moi, je n’ai jamais senti que j’étais inférieur aux hommes. Je n’ai jamais pensé que je ne pouvais pas faire quelque chose parce que j’étais une femme.”

Le numéro de mai de Harper’s Bazaar est en vente maintenant et en ces temps incertains, des numéros uniques peuvent être livrés directement à votre porte, avec frais de port et colis gratuits, via www.magsdirect.co.uk/magazine/harpers-bazaar-uk-may -20.

Les numéros numériques peuvent également être téléchargés via Readly ou Apple News +.

Mots clés: Lea Seydoux
Retour au flux

.