Récapitulatif de “Star Trek: Picard”: Finale de la saison 1 – [Spoiler] Meurt

HISTOIRES CONNEXES

La mission de Jean-Luc a atteint une conclusion dramatique dans Star Trek: la finale de la saison de Picard… et juste avertissement: tout le monde n’a pas survécu.

Picard est retenu captif tandis que Soji et les synthétiques construisent cet émetteur pour invoquer les synthétiques supérieurs pour combattre l’invasion romulienne imminente. Il plaide avec Sutra (“Ne laissez pas les Romuliens vous transformer en monstre qu’ils craignent”), mais elle est fatiguée d’avoir sa vie contrôlée par des “organiques”. Pendant ce temps, Narek retourne discrètement au cube Borg et dit à Narissa de remettre le système d’armes en ligne pendant qu’il recrute des renforts. À cette fin, il s’approche de Rios et Raffi sur leur navire et demande leur aide pour «arrêter ce qui nous attend». Que vient-il pour eux? Eh bien, la fin de toute vie, en gros.

Elnor ne fait pas confiance à Narek, puisque sa sœur a tué Hugh, mais Narek les convainc en rappelant une vieille légende vulcaine sur une fissure se formant dans le ciel et “mille jours de douleur”. Ils ramènent Narek dans la communauté synthétique en tant que «prisonnier» afin de pouvoir détruire l’émetteur avec une grenade. De plus, Agnes utilise le globe oculaire coupé de la pauvre Saga (ew) pour accéder à la chambre de Picard et le faire exploser, et ils retournent au navire de Rios, avec Picard désespéré de bloquer les synthés et de repousser les Romuliens assez longtemps pour que la cavalerie de la Fédération arrive. Ça devrait être un jeu d’enfant, non?

Soji et les synthés sont prêts à allumer l’émetteur, mais le Dr Soong sait que c’est Sutra qui a tué Saga, pas Narek, et il la désactive pendant que Rios se prépare à lancer la grenade, caché dans un ballon de football. Soji l’attrape cependant et le jette en toute sécurité dans l’espace. Il y a aussi du monde là-bas: des centaines de Romuliens arrivent, Oh leur ordonnant de «stériliser la planète entière» et Soji envoie ces orchidées flottantes pour les tenir à distance. De retour sur le cube Borg, Narissa est sur le point de zapper le vaisseau de Picard… mais Seven of Nine l’arrête, et ils se mettent en marche, avec Seven of Nine la poussant finalement dans un vide béant et lui disant: «C’est pour Hugh».

Agnès gagne un peu de temps en évoquant des centaines de faux navires pour distraire les Romuliens, alors que Jean-Luc supplie Soji de changer d’avis, offrant même «ma vie» en retour. Mais juste au moment où son navire est envoyé en rotation et il pâlit… une énorme flotte de navires de la Fédération arrive, dirigée par le commandant par intérim Will Riker! Il informe Oh que la planète synthé est désormais sous la protection de Starfleet et lui ordonne sans équivoque de se retirer. Elle veut se battre, cependant, et l’émetteur de Soji invoque un trou noir avec des vaisseaux de synthé effrayants comme un serpent qui en sortent. Jean-Luc, grimaçant de douleur, lance un dernier appel à Soji, la pressant de montrer aux Romuliens qu’elle n’est pas le Destructeur après tout: “Voilà pourquoi nous sommes ici: pour nous sauver les uns les autres.” Elle écoute… et arrête l’émetteur, renvoyant les vaisseaux de synthé ramper dans le trou alors qu’il disparaît.

Les navires romuliens et de la Fédération appellent une trêve, et Riker échange des mots chaleureux avec Jean-Luc («Je suis censé m’asseoir dans les bois en train de faire des pizzas pendant que vous vous amusez?») Avant que lui et sa flotte ne partent. Mais Jean-Luc est toujours en difficulté, et il s’effondre enfin. Les autres se rassemblent autour de lui alors qu’il croque quelques derniers mots à Elnore et Raffi avant de fermer les yeux. Ils pleurent tous. Non! Il ne peut pas être… n’est-ce pas? Pendant que les autres pleurent, Jean-Luc se retrouve dans son château français avec Data, qui porte son uniforme Starfleet et note qu’ils portent tous les deux ce qu’ils portaient à leur mort. Alors c’est vraiment arrivé: Jean-Luc Picard est décédé. Whoa.

Lui et Data se remémorent les temps anciens alors que Data lui dit qu’ils ne sont pas réellement dans un rêve, mais dans une simulation. Agnès et Soji ont scanné et transféré le cerveau de Jean-Luc avant sa mort… alors c’est un androïde maintenant! Alors qu’il reprend conscience, le Dr Soong explique qu’il n’aura aucun pouvoir surhumain, mais il n’a plus cette anomalie cérébrale, donc il vivra aussi longtemps qu’il le ferait normalement en tant qu’être humain en bonne santé. Jean-Luc honore les souhaits de Data et lui tient la main lorsque la conscience de Data est terminée, avant de retrouver Soji et le reste de son équipage sur le navire de Rios. L’interdiction des synthétiques a été levée, ce qui est une bonne nouvelle pour elle… et maintenant pour Jean-Luc. Ils se sont donc lancés ensemble dans une toute nouvelle mission – une mission que Jean-Luc a lancée en disant: «Engagez-vous».

Très bien, Trekkies, c’est votre tour: notez la finale et la saison 1 dans son ensemble, dans nos sondages, puis transmettez-vous aux commentaires ci-dessous pour partager vos réflexions.