Abanca pardonne le loyer des maisons du Fonds de logement social

Abanca tolérera le paiement du loyer de trois mois aux familles qui vivent dans des logements appartenant à l’entité en Espagne dans le cadre du Fonds de logement social et qui ont été touchées par l’épidémie de coronavirus.

L’institution financière a annoncé qu’elle exempterait ces familles particulièrement vulnérables du paiement du loyer correspondant aux mois d’avril, mai et juin, afin qu’elles puissent faire face à cette situation transitoire de perte de revenus ou de chômage due à la pandémie de coronavirus et la déclaration de l’état de l’alarme.

Abanca a expliqué que les familles qui sont devenues sans emploi ou les travailleurs indépendants qui voient leur revenu diminuer de plus de 30% à la suite de cette crise peuvent bénéficier de la remise.

Grâce à cette nouvelle initiative, l’institution financière est allée encore plus loin dans l’accord adopté tard lundi par le secteur bancaire espagnol dans son ensemble, reportant jusqu’à trois mois le paiement de ces loyers au titre du Fonds de logement social.

Abanca a également lancé le plan Anticipate le 14 mars, qui comprend un ensemble de mesures extraordinaires pour aider les familles et les entreprises à atténuer les effets économiques de la crise sanitaire grâce à une série de réponses anticipées. financement ou gestion opérationnelle.

En tant que premières actions, Abanca a mobilisé 8 300 millions d’euros pour répondre aux besoins de liquidité des entreprises, des PME et des indépendants, et, en outre, elle a avancé le paiement des pensions aux près de 400000 clients qui ont ces revenus domiciliés en banque.

Depuis Abanca, ils ont assuré que la remise des loyers s’ajouterait à d’autres initiatives pour soutenir les groupes les plus touchés par cette pandémie.

.