Emmanuel Macron aurait ordonné « en catastrophe » de procéder à des tests autour de la chloroquine, vantée par Didier Raoult

D’après Le Canard Enchaîné, Emmanuel Macron aurait encouragé les hôpitaux à multiplier les tests au sujet de la chloroquine, molécule mise en lumière par le professeur Raoult et ses équipes.

Jusqu’ici, le débat autour de cette molécule controversée et de ses effets secondaires avait empêché son exploitation à plus grande échelle. 

Le président de la République a-t-il finalement été convaincu par les explications du très médiatique professeur au sujet de l’efficacité de la chloroquine pour lutter contre le ?

A en croire nos confères du Canard Enchaîné, le gouvernement étudierait de près cette hypothèse développée par le controversé directeur de l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection de Marseille, dont les équipes travaillent sur la molécule depuis plusieurs années déjà.

Tandis que la pétition en faveur de l’utilisation du « Protocole Raoult » a déjà été signée par plus de 180 000 personnes, le Canard Enchaîné affirme dans son édition du 08 avril 2020, qu’ aurait intimé l’ordre, « en catastrophe », de procéder à des tests du protocole Raoult, tel que ce dernier l’applique déjà à Marseille dans ses unités.

Toujours selon le journal, cet ordre aurait été diffusé auprès des CHU de Montpellier et d’Angers par le ministre de la Santé Olivier Véran, qui leur aurait expressément demandé d’appliquer le protocole établi par le professeur Raoult.

Les résultats des tests basés sur la chloroquine sont particulièrement attendus

Le remède que prône le professeur Didier Raoult, infectiologue spécialiste de la microbiologie, consiste à associer une molécule antivirale actuellement employée dans les traitements anti-paludisme -à savoir la chloroquine-, avec un antibiotique nommé l’azithromycine.

Un test précédemment mené sur 24 patients se portant volontaires s’était montré concluant.

Toutefois, pour les autorités sanitaires, ce test ne permettait pas de garantir l’utilisation de la chloroquine contre le Covid-19, à plus grande échelle. En effet, de nombreuses inquiétudes demeurent quant aux effets secondaires de la molécule controversée.

Entre temps, le débat au sujet de la chloroquine semble avoir pris un tout autre tournant. Et pour cause, si l’utilisation de la molécule en question a été finalement autorisée par le Haut Conseil de la santé publique, elle demeure néanmoins autorisée à titre dérogatoire et donc applicable aux patients atteints gravement par le coronavirus. De même, plusieurs variantes du traitement préconisé par Didier Raoult sont actuellement testées à l’échelle européenne sur plusieurs malades du Covid-19, notamment dans certains centres hospitaliers de France, comme celui de Tourcoing ou d’Amiens.

Dans les jours à venir, les résultats concernant ses tests d’ampleur utilisant l’hydro-chloroquine ne devraient pas tarder à tomber.

Particulièrement attendus par toute la communauté scientifique et l’exécutif, les résultats de ce grand projet lancé le 22 mars sur 3 200 patients et baptisé Discovery permettront en effet de déterminer le traitement à appliquer aux malades du Covid-19.

Biographie express du professeur Didier Raoult

  • Né le 13 mars 1952 à Dakar, au Sénégal.
  • Chercheur biologiste et professeur de microbiologie français.
  • Médecin de formation, spécialisé dans les maladies infectieuses.
  • Le professeur a découvert avec son équipe plus de 60 nouveaux virus, dont des virus géants appelés les mimivirus.
  • Didier Raoult est classé par la revue Nature parmi les 10 premiers chercheurs français pour le nombre de ses publications scientifiques (plus d’un millier) ainsi les citations reprenant ses propres travaux dans d’autres études.

Hugo Lapage

Hugo Lapage

Je suis passionné par les nouvelles technologies et les réseaux sociaux ! Toujours connecté, je ne rate aucune des rumeurs les plus folles qui circulent sur le web.