En 2021, la durée du congé paternité va doubler ! Bonne nouvelle pour les futurs papas !

Bonne nouvelle pour tous les papas poules de ce monde, le congé paternité s’allonge enfin. Il était temps !

papa-enfant-google-image (2)

Les futurs papas peuvent se réjouir, car à partir du 1er juillet 2021, le congé paternité va passer de 14 petits jours à 28 jours

Presque un mois pour passer du temps avec son nouveau-né. Beaucoup en rêvaient ! Mais la dure réalité venait souvent rapidement frapper à la porte.

Pour rappel, après la naissance de l’, le père pouvait demander 3 jours pour rester avec sa nouvelle petite famille. Oui on parle de 3 jours. Une misère quand on connait l’épreuve que représente la venue au monde d’un enfant.

À ces 3 jours, s’ajoutaient enfin 11 jours (week-end inclus) durant lesquels le nouveau papa pouvait prolonger son congés et rester près de sa famille. Un congés paternité qui n’était pourtant pas pris systématiquement.

Puis c’était la fin du pouponnage !

La maman devait se charger seule de s’occuper du nourrisson, et très rapidement le papa devait repartir travailler.

Car si le congé maternité reste absolument nécessaire, le congé paternité quant à lui a trop souvent été déprécié et jugé par certains gouvernements comme étant inutile… Que nenni !

Depuis plusieurs années de nombreux hommes, papas ou futurs papas, osent élever la voix et se faire entendre. Les pères ont aussi envie de vivre leur paternité, de pouvoir être présents pour leur enfant et pour leur femme, de pouvoir les soutenir, et remplir leur rôle au lieu de n’être qu’une simple aide à temps partiel.

Car si les femmes réclament la parité, et rêvent d’un équilibre parfait dans la répartition des tâches, les hommes commencent peu à peu à rejoindre et à partager leur combat. Il était temps !

80 % des Français étaient favorables à l’allongement du congé paternité

L’idée de pouvoir créer une plus forte relation père-enfant et de disposer de plus de temps avant de devoir retourner dans cette éternelle course contre la montre a évidemment fait presque l’unanimité au sein des Français.

La va alors enfin rejoindre la liste des pays européens qui propose un congé paternité d’une durée acceptable et raisonnée comme l’Espagne, le Portugal, la Finlande ou la Norvège.

Car en plus de renforcer la sécurité affective de l’enfant, grâce à la proximité de la mère ET du père, cela ouvre également la voie à une déconstruction plus rapide et effective “des rôles stéréotypés dans la vie quotidienne des couples” selon Marie Donzel, experte de l’innovation sociale et directrice associée au sein du cabinet AlterNego.

View this post on Instagram

C’est une première étape, le congé paternité passe de 11 à 28 jours! Ce n’est pas suffisant mais il faut bien commencer quelque part : ) _ Ce sont plusieurs personnes qui oeuvrent depuis des mois pour l’aboutissement de ce projet: – Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik avec ses travaux de la commission des « 1000 premiers jours de l'enfant », qui préconisait un allongement à 9 semaines. – Le Secrétaire d'État chargé de la protection de l'enfance @adrien_taquet qui a porté ce projet au sein du gouvernement. – Les 10 papas engagés avec leur tribune largement relayée: @papa.plume, @devenirpapa, @papatriarcat, @histoiresdedarons, @vieuxmachinbidule, @beebs_app, @histoiresdepapas, @lepaternel, @samueletgaspard, @barbapa.blog. – les filles de @postpartum_tamere et @lemoisdor avec leur pétition comprenant des propositions sur l’amélioration des conditions du postpartum des femmes. Un des point concerne l’allongement du congé paternité à 40 jours après la naissance. – @celinelz avec la création du #ParentalAct, une initiative soutenue par des centaines d’entreprises pour octroyer un congé paternité d’un mois rémunéré à ses salariés. _ Dans quelques jours est voté l’allongement du congé pat à Genève alors go mes amis Suisses, à vos votes! Ayant accouchée en Suisse, je peux certifier que les 4 jours que mon mari a eu sont vraiment ridicules, il faut que ça change! _ #gineta #ginetamama #congépaternité #congépat #égalitépaternité #paternité #papa #maternité #postpartum #quatriemetrimestre

A post shared by gineta – hola bella mama (@gineta.mama) on

Les « 1.000 premiers jours de l’enfant »

Ce mardi 22 septembre, le neuropsychiatre Boris Cyrulnik a remis un rapport intitulé les « 1.000 premiers jours de l’enfant », à Adrien Taquet, secrétaire d’État à l’enfance et aux familles. Dans ce rapport le neuroscientifique préconisait notamment l’extension du congé paternité à 9 semaines. Un chiffre dont on est encore très loin aujourd’hui, malgré les futurs changements.

De son côté et suite à la prise de connaissance du rapport, l’Élysée a préféré répondre que « cette durée ne recueillait pas les suffrages des Français ». Lorsque l’on connaît le coût de la mesure pour les finances publiques, il y a fort à parier que les raisons soient davantage d’ordre économique.

Selon les calculs du gouvernement, l’extension du congé paternité devrait coûter aux alentours de 520 millions d’euros en 2021 pour passer à environ 780 millions d’euros en 2022. Pour info, aujourd’hui son coût pour la sécurité sociale est d’environ 260 millions d’euros.

Des chiffres qui donnent le vertige certes, mais qui ne doivent pas faire oublier l’importance d’une telle mesure. Tant au niveau de la nécessaire présence du père lors des premiers jours (et des autres) de l’enfant, mais également comme soutien, compagnon et partie essentielle de la famille, au même titre que la mère.

View this post on Instagram

Le petit plus de notre guide "La parentalité créative – guide dessiné de la naissance à 6 ans" ?! Les planches thématiques ont été réalisé pour guider simplement et rapidement les parents épuisés ! Pour réussir à prendre du recul en un seul coup d'oeil et décortiquer simplement ce qui change tous les jours avec un enfant… – Avec la douceur du trait de l'illustratrice @liliaimelenougat , la formatrice en pédagogie positive Catherine Dumonteil-Kremer imagine un véritable guide parental dessiné, qui aborde une centaine de sujets sur l'arrivé d'un bébé : attente contre réalité ; les pleurs; l'attachement, le cerveau des parents, … – #editionsfirst #laparentalitécreative #liliaimelenougat #CatherineDumonteilKremer #education #parentalité #maternité #paternité

A post shared by Editions First (@editionsfirst) on

Espérons que ces avancées permettront de déconstruire peu à peu les rôles dans lesquels chacun est enfermé, et que la présence du père et son envie d’être partie intégrante, permettra enfin d’alléger la charge mentale de toutes les mamans de ce monde !


Arielle Cardin

Arielle Cardin

Passionnée par l'écriture depuis mon plus jeune âge et maman de deux enfants, je partage aujourd'hui mon temps entre la rédaction de news people et ma vie de famille !