En automne, voici comment réutiliser les feuilles mortes qui tombent des arbres !

Petit à petit, l’automne s’installe et les arbres affichent déjà leurs plus belles couleurs. De quoi offrir un beau spectacle à nos yeux. Néanmoins, ce magnifique spectacle sera de courte durée cette année puisqu’il a démarré un peu plus tôt que prévu. Les feuilles mortes se détachent déjà des arbres et commencent à recouvrir le sol. En bon jardinier, il convient d’être astucieux en faisant bon usage de ces feuilles mortes dans son jardin. Voici quelques astuces qui vous seront très utiles.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Tia Sanches (@baba_cool_atelierls)

Faire le tri des feuilles mortes pour une meilleure réutilisation

Sous l’effet des coups de chaleur de l’été et du manque d’eau, la majorité des arbres perdent leurs feuilles de manière précoce. Ceci s’explique notamment par le phénomène du réchauffement climatique.

Bien que ces feuilles mortes puissent paraître salissantes à première vue, elles ne le sont pas autant pour déplaire aux jardiniers. Ces derniers savent en tirer désormais avantage grâce à plusieurs techniques de réutilisation. Néanmoins, il faut noter que certaines de ces feuilles mortes peuvent s’avérer nocives pour d’autres végétaux. Les feuilles de noyer, par exemple, contiennent une substance toxique qui stoppe la croissance des végétaux à proximité. Il en est de même pour les feuilles victimes du mildiou et autres maladies fongiques.

Avant toute réutilisation, il convient donc de faire un tri afin d’éliminer les feuilles qui pourraient être nuisibles en vérifiant la catégorie d’arbre dont elles sont issues.

Astuces à adopter pour réutiliser les feuilles mortes dans son jardin

À ce jour, plusieurs techniques sont employées par les jardiniers pour faire bon usage des feuilles mortes dans leurs jardins. Du paillage aux abris pour animaux.

Du paillage à base de feuilles mortes

Il est connu de tous que les températures chutent pendant la saison d’automne. Cette baisse peut avoir quelques conséquences fâcheuses sur les végétaux. L’une des manières les plus efficaces de les protéger des coups de froid consiste à procéder à un bon paillage. Ce dernier peut être réalisé à base de feuilles mortes, d’écorces, de tonte de gazon, etc. En plus de cette protection contre les coups de froid, ces déchets verts apportent au sol environnant les nutriments nécessaires pour une meilleure croissance.

Du compost enrichi aux feuilles mortes

À défaut de faire du paillage, vous pouvez toujours vous servir des feuilles mortes pour donner plus de valeurs nutritionnelles à votre compost. Celles-ci sont, en effet, très riches en carbone. Il vous suffira de les broyer ou de les mettre en entier dans votre compost. Dans ce deuxième cas, la décomposition serait quand même plus longue. Assurez-vous que les feuilles ne soient pas tassées. Après une période de six mois, vous pouvez procéder à un brassage afin que toutes les matières azotées soient bien mélangées.

De l’engrais à base de feuilles mortes

La démarche suivie pour la réalisation du compost peut également aboutir à l’obtention d’un terreau assez riche. Dans ce cas, les feuilles mortes doivent être laissées pour une plus longue période, environ 2 à 3 ans. Elles auront eu le temps de bien se décomposer et l’engrais résultant vous permettra de fertiliser vos fruits et légumes.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Lu (@hojaslu)

Des feuilles mortes pour abriter les animaux

À l’image des êtres humains, les petits animaux du jardin ont aussi besoin de s’abriter contre les grands froids. Pour leur donner un coup de main, vous pouvez simplement disposer quelques branchages et feuilles mortes dans un coin de votre jardin. Les hérissons et les petits rongeurs pourront y aménager un petit nid douillet.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Lifestyle / En automne, voici comment réutiliser les feuilles mortes qui tombent des arbres !