Enjoy Phoenix : Bientôt le bébé ? Elle fait une petite mise au point dans un long post Instagram pour en finir avec la pression sociale !

La blogueuse Enjoy Phoenix a fait une mise au point sur son compte Instagram ce mardi 15 septembre en expliquant pourquoi la question « à quand le bébé » serait un peu déplacée.

Il faut dire que le message de la jeune femme de 25 ans n’est pas en anodin d’autant plus qu’elle fait l’objet de pressions. Consciente du fait que plusieurs femmes vivent également la même situation, elle a écrit en légende d’une publiée sur son compte , un long message visant à mettre fin à ces questionnements qu’elle qualifie « d’archaïque ».

Marie Lopez réagit face à la question « à quand le bébé ? »

Devenue très populaire en , Enjoy Phoenix est propriétaire d’une chaîne You Tube spécialisée dans le lifestyle, la mode et la beauté. Elle est suivie par plus de 3,5 millions de personnes au quotidien. La You tubeuse a découvert il y a quelque temps, qu’elle était victime du syndrome des ovaires polykystiques suite aux examens médicaux qu’elle aurait fait après avoir constaté des changements étranges dans son corps. Pour ceux qui ne le savent pas, cette pathologie repose sur un dérèglement des hormones, encore connu sous le nom de dystrophie ovarienne. Cette maladie se manifeste par des symptômes comme la prise de poids, l’acné, des androgènes, des règles irrégulières et bien d’autres. Cela serait dû à une quantité anormale d’hormones masculines dans l’organisme du patient. Pour apaiser ces troubles, les spécialistes de la médecine conseillent la prise de pilule hormonale.

Toutefois, Enjoy Phoenix avait décidé d’arrêter la prise de la pilule pour ne plus prendre d’hormones. Ceci étant, l’une des conséquences de cette pathologie serait l’infertilité d’autant plus que le syndrome des ovaires polykystiques se caractérise par une faible ou un manque d’ovulation. Cependant, les femmes, qui atteintes de ces maladies souhaitent procréer, elles doivent subir une fécondation in vitro ou faire des stimulations hormonales de manière régulière. Lors de sa prise de parole sur Instagram, la blogueuse française a fait savoir à ses abonnés que la femme n’était pas obligée de donner naissance. Elle déclare ne plus vouloir subir des pressions sociales concernant cette problématique. Elle a affirmé que chaque femme est libre de faire des enfants ou pas. Elle estime que les femmes dont l’âge se rapproche de 35 ans sont généralement au cœur des pressions, à qui on pose le plus souvent des questions comme « à quand le bébé ? ». La jeune femme pense que cette question, visiblement inoffensive représente sans doute une manière de pensée caduque.

View this post on Instagram

“ À quand le bébé ?” . 3 ans que je reçois cette question sur les réseaux. Pourtant, il n’y a pas que là que ce questionnement revient. Au cœur même de ma famille, les anciennes générations se demandent pourquoi à 25 ans, je suis toujours sans enfants. Je sais que je ne suis pas la seule, et que beaucoup se reconnaîtrons dans mes paroles. . Pourquoi cette question me dérange ? Je vais tenter de le résumer : – Tout le monde ne souhaite pas avoir des enfants. C’est un choix, pas une obligation. – Tout le monde ne PEUX PAS avoir d’enfants. Vous ne savez pas si la personne est en capacité physique de concevoir, peut être même qu’elle essaye depuis des années en vain. La situation économique d’une personne est aussi un facteur déterminant. – Ce n’est pas une finalité ni un but de vie pour tout le monde. “mariage-maison-chien-bébé” une utopie pour beaucoup, mais demandez vous pourquoi vous croyez que c’est la clé du bonheur. Pour ma part, c’est ce que la société veut nous faire croire. Mais le bonheur ne réside pas FORCÉMENT dans ce schéma. – Avec les réseaux, avoir un enfant est devenu un BUSINESS. La pression qui est mise aux femmes d’enfanter vient aussi du fait que de plus en plus de personnes exploitent leurs grossesses et leurs enfants pour le buzz et les partenariats, par conséquent, ce sont des images que l’on voit AU QUOTIDIEN. Un enfant n’est pas un accessoire de mode ou une machine à fric. – Avec qui ? Faut-il encore se sentir bien dans son couple (ou avec soi). . Actuellement j’ai choisi de me concentrer sur MA VIE. Si j’en ai un jour, j’espère que ça se fera par ce que JE l’ai décidé, pas à cause de la pression. Une femme n’est pas une poulinière, elle à le droit de ne pas vouloir d’enfant. Une femme peut ne pas avoir d’instinct maternel, elle peut faire ce qu’elle veut avec son corps, sa carrière, ses envies, sa vie. Une femme n’est pas plus à sa place en étant mère. . Écoutez vos envies avant d’écouter celles des autres, surtout quand il s’agit ou non de donner la vie, avec toutes les responsabilités que ça entraîne. Peut-être que je serais maman un jour, ou peut-être pas, seul l’avenir me le dira 👀 Merci de respecter mon choix 🙏🏻

A post shared by Marie Lopez (@enjoyphoenix) on

Elle met fin aux pressions sociales visant à pousser les femmes à concevoir contre leur volonté

De son vrai nom Marie Lopez, elle fait un coup de gueule où elle interpelle les uns et les autres à respecter ses choix, notamment celui de ne pas vouloir faire d’enfants. Selon la Youtubeuse, il s’agit d’une question offensante « ‘À quand le bébé ?’. 3 ans que je reçois cette question sur les réseaux. Pourtant, il n’y a pas que là que ce questionnement revient. Au coeur même de ma famille, les anciennes générations se demandent pourquoi à 25 ans, je suis toujours sans enfants. Je sais que je ne suis pas la seule, et que beaucoup se reconnaîtrons dans mes paroles. ». Enjoy Phoenix s’est lâchée sur les réseaux sociaux en taclant également ses collègues influenceuses, car elle estime que le fait d’avoir un enfant serait devenu un business. Elle révèle que plusieurs célébrités se servent désormais de leur pour faire du «  » sur la toile afin d’attirer des partenariats. Elle conclut en disant que les enfants sont loin d’être des objets de la mode ou des instruments utilisés pour produire de l’argent.

Il faut dire que Marie Lopez est bien connue pour ses prises de positions radicales et n’hésite pas à dire crument ce qu’elle pense à propos d’une problématique. En début du mois de mars, la jeune femme avait encore fait parler d’elle. Alors qu’elle partait s’installer en Belgique avec son compagnon, elle avait répondu à une question similaire où elle dévoilait que faire un enfant n’était pas l’objectif de toutes les femmes.


Justin Bréant

Justin Bréant

Ancien parisien exhilé au Pays Basque, je suis fasciné par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.