Entorse cheville que faire : est-ce propre aux sportifs ?

Afficher Masquer le sommaire

Une entorse de la cheville est une blessure très fréquente qui n’arrive pas seulement aux sportifs. C’est quoi comme blessure ? En fait, c’est une élongation des ligaments ou encore une distension. Elle peut être plus ou moins grave, car Il peut s’agir d’un simple étirement, d’une déchirure partielle comme d’une déchirure complète d’un ligament ou de plusieurs à la fois. Quelques activités sportives ou disciplines, comme le football et le rugby, sont très pourvoyeurs de ses traumatismes des chevilles. Cela n’exclut pas pour autant que dans la vie de tous les jours également, il arrive que l’on se tordre la cheville comme on dit. Il suffit de se rater dans des escaliers ou marcher sur une peau de banane ou dans un trou au sol, et bonjour les dégâts.

Savoir faire les bons gestes

Une entorse de la cheville peut être bénigne (foulure), tout autant que grave (fracture). C’est dans tous les cas douloureux et handicapant, dans la mesure où l’on ne peut marcher normalement et que cela puisse durer dans le temps, selon le niveau de gravité de la blessure.

Il faut savoir que quand il y a fracture ou complète par exemple, c’est 6 semaines d’immobilisation sous attelle, sinon, dans le cas d’une entorse légère, c’est 21 jours et un bandage, ou le port d’une chevillère suffit.

Vous pouvez être certain que c’est grave comme blessure, dès que vous ne pouvez plus mettre le pied au sol, ne pouvez plus marcher, que la douleur est intense, parfois même on ressent un craquement. Votre pied gonfle et un œdème est visible. Comme premier réflexe, il faut suivre et appliquer les gestes que recommande les abréviations R.I.C.E , lettres qui traduisent les consignes de :

  • Repos, comme se mettre au repos sans être inactif ;
  • Ice, comme appliquer de la glace 3 fois par jour ;
  • Compression ou attelle, pour immobiliser le pied ;
  • Élévation, pour surélever le pied.

Le fait de mémoriser ce protocole de 4 lettres vous aide à savoir comment réagir rapidement devant une entorse et de prodiguer les bons soins avant tout.

Si vous pouvez marcher en déroulant quelques pas, c’est bon signe. Sinon, c’est le signe que votre blessure est plus grave et que ce n’est pas très rassurant. Les urgences vous réclament, il faut consulter. Que cela ne vous empêche pas entre temps de suivre les gestes RICE pour calmer la douleur par le froid, et prendre éventuellement du Paracétamol comme médicament.

Ne pas négliger la rééducation

Le risque de rechuter d’une entorse de la cheville est très élevé. Pourquoi ? Parce que votre cheville est fragilisée et donc, sujette à rechutes. Alors, pensez à vous assurer de bien guérir. Comment ? En recourant à la rééducation tout simplement. Les soins prodigués par votre kinésithérapeute sont très importants, dans le sens où ils visent à renforcer votre cheville. Vous pourrez vous-même faire des mouvements de mobilité pour accompagner les séances de rééducation. En conjuguant vos efforts à ceux du kinésithérapeute, vous êtes assuré d’obtenir une guérison complète et totale.

Votre doigt de pied est-il cassé en plus de votre cheville ?

En ayant une entorse à votre cheville, il est aussi possible que vous ayez aussi cassé votre doigt de pied ! C’est malheureusement très fréquent chez les sportifs, et dans bon nombre de cas, certains d’entre eux se doivent d’arrêter leur carrière pendant une période plus ou moins courte. Pour éviter cela, la première chose à faire est de savoir reconnaître si votre doigt de pied est vraiment cassé.  En vous rendant sur ce site, vous trouverez plus d’informations supplémentaires, mais si souhaitez avoir un bref résumé, nous avons décidé de tout vous expliquer ici !

Avez-vous une fracture à votre doigt de pied ?

Que cela concerne un doigt de votre main ou de votre doigt de pied, la première chose à faire est de savoir si vous avez oui ou non une fracture. Il est en effet fréquent que certaines personnes pensent avoir une fracture, alors qu’elles n’ont en réalité qu’une simple entorse. Concrètement, si vous n’avez pas mal et pas de signe distinctif de fracture sur votre doigt de pied, vous n’avez probablement pas de fracture, ce qui signifie que votre doigt de pied n’est donc pas cassé. En revanche, dans le cas où il s’agit d’une douleur que vous ne pouvez vraiment pas supporter, il s’agit sûrement d’une fracture, et il est impératif de consulter au plus vite un médecin pour pouvoir régler la situation.

Il se peut aussi que vous ayez une fracture et que vous supportez la douleur. Pour reconnaître une fracture, il se peut que votre doigt soit gonflé ou même bleu. Si votre doigt est complètement déformé, cela peut aussi être le signe d’une fracture, même si vous n’avez pas de douleurs terribles à votre doigt. Dans le cas où vous avez bien une fracture (que ce soit au doigt ou ailleurs), il est possible que la chair se détache et que l’on voit votre os. Heureusement, ce n’est pas toujours le cas et il s’agit bien là du pire scénario possible.

Comment soulager une douleur au doigt de pied ?

Que vous ayez une fracture ou pas à votre doigt de pied, dans le cas où vous avez très mal, il est important de faire le nécessaire pour soigner la douleur. En effet, si vous ne prenez pas en compte votre douleur, il est très probable que celle-ci prenne le dessus et vous fasse souffrir terriblement. Si vous n’avez pas de fracture, mais qu’une simple entorse, nous vous recommandons d’appliquer de la glace sur le doigt où vous avez mal, sans forcer. N’essayez pas non plus de bouger votre petit doigt pour le remettre en place, car vous pourriez malheureusement aggraver la situation.

Dans le cas où vous avez vraiment une fracture, cette fois-ci, il est impératif de contacter un professionnel de après avoir placé de la glace sur votre doigt de pied, celui-ci saura vous dire quoi faire exactement. Évitez d’essayer toutes les astuces plus ou moins sérieuses que vous trouverez sur le web, il est possible que la situation s’aggrave en réalisant des opérations par vos propres soins.

Évitez de vous déplacer au maximum, et n’hésitez pas non plus à contacter les pompiers, car ces derniers pourront vous aider à vous déplacer aux urgences ou dans un hôpital en fonction de la gravité de la situation. En effet, même si certaines fractures peuvent se régler toutes seules, il est important de bien faire diagnostiquer votre fracture afin d’en avoir le coeur net. Dans d’autres cas, vous aurez forcément besoin de l’intervention d’un professionnel de santé habilité : ce dernier se chargera ainsi de régler la situation.

Comment peut-on se casser un doigt de pied ?

Si vous ne savez pas exactement comment vous avez pu vous casser votre doigt de pied, sachez que les raisons peuvent être très différentes. En effet, vous pourriez avoir fait un mauvais geste ou vous vous êtes tenu pendant trop longtemps dans une mauvaise posture. Il est malheureusement fréquent de voir cela chez des sportifs, qui peuvent aussi se fracturer le doigt en ayant fait une chute. Dans les cas plus sérieux, plusieurs doigts ou la main entière peut être fracturée, ce qui est très douloureux.

Accueil / Santé / Entorse cheville que faire : est-ce propre aux sportifs ?