Coronavirus: la France autorise les rassemblements religieux masqués

Par Christian Lowe .

Publié le 22 mai 2020 à 21h53

Police plus petite
Réduire la taille de la police de l’article

-UNE

Police plus grande
Augmenter la taille de la police de l’article

A +

La France doit permettre la reprise des rassemblements religieux après une interruption de deux mois causée par l’épidémie de COVID-19, mais les fidèles devront porter des masques, a annoncé le ministère français de l’Intérieur.

Vendredi soir, le ministère a annoncé qu’il publierait un décret fixant les nouvelles règles applicables aux rassemblements religieux.

LIRE LA SUITE:
Trump avertit les gouverneurs des États d’ouvrir des lieux de culte – ou il le fera lui-même

En vertu du décret, l’interdiction des rassemblements imposée en mars, dans le cadre des efforts du gouvernement pour contenir la propagation du coronavirus, serait levée. Mais le culte collectif devra respecter des conditions, notamment le port de masques, une distance d’au moins un mètre entre les fidèles et le lavage des mains, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le gouvernement français a assoupli certaines de ses restrictions de verrouillage au début du mois, mais n’a pas assoupli l’interdiction du culte collectif. Cela a suscité des plaintes de groupes confessionnels, qui ont déclaré qu’ils étaient traités injustement.

L’histoire continue sous la publicité

Le communiqué du ministère a indiqué qu’il s’attendait à ce que le culte reprenne à partir de début juin, mais que dans certains cas, les groupes religieux pourraient adorer ensemble une fois les nouvelles règles publiées, ce qui, selon lui, serait « dans les prochaines heures ».

2: 02La province autorise les rassemblements religieux en voiture, l’église de Peterborough envisage des options

La province autorise les rassemblements religieux en voiture, l’église de Peterborough envisage des options

Les musulmans – qui représentent environ 9% de la population française, selon un rapport de 2017 du Pew Research Center – célèbrent ce week-end l’Aïd al-Fitr, le festival marquant la fin du mois sacré du jeûne musulman.

NORMES JOURNALISTIQUES

SIGNALER UNE ERREUR

Catégories France