La Palestine a cessé sa coopération avec la CIA après avoir rompu les accords avec les États-Unis

Selon ., la coopération en matière de renseignement s’est poursuivie même après que les Palestiniens ont commencé à boycotter les efforts de règlement du président américain Donald Trump au Moyen-Orient en 2017.

Saib Arikat, secrétaire du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), a déclaré jeudi qu’il avait cessé tout contact avec la US Central Intelligence Agency (CIA). Cela a été rapporté par l’agence ..

« Il [cooperation] a cessé immédiatement après le discours du président palestinien [Mahmoud Abbas]», – Erekat a cité l’agence comme disant.

Selon ., la coopération des agences de renseignement s’est poursuivie même après que les Palestiniens ont commencé à boycotter les efforts du président américain Donald Trump sur le règlement au Moyen-Orient en 2017.

«La coopération en matière de sécurité avec les États-Unis n’est plus en place. Il n’y a plus de coopération sécuritaire avec Israël. Nous avons l’intention de maintenir l’ordre public et l’état de droit nous-mêmes », – a déclaré le secrétaire général de l’OLP.

L’ambassade américaine à Jérusalem a refusé de commenter.

Le 17 mai, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré que le moment était venu d’annexer certains territoires palestiniens en Cisjordanie. En réponse, le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé la fin de tous les accords avec Israël et les États-Unis le 19 mai. Il a ajouté qu’Israël devrait être tenu responsable des tentatives d’annexion des territoires palestiniens occupés.

Premières images du crash d’un paquebot dans un quartier résidentiel au Pakistan

Catégories France