Gims confie avoir fait partie d’une secte islamiste ! Découvrez ses révélations surprenantes !

Le rappeur n°1 des ventes actuelles se dévoile dans un documentaire Netflix. Ses succès, ses déboires, son enfance… Il nous dévoile tout, notamment le fait qu’il a autrefois fait partie d’une secte islamique.

Gims est un maître du rap et le revendique

Ce jeudi 17 septembre, l’étonnant documentaire mis en ligne par Netflix en aura cloué plus d’un sur son canapé. En effet, cette émission unique revient sur le parcours hors du commun du rappeur unique en son genre. Si ce dernier a aujourd’hui atteint un énorme succès dont il se vante avec plaisir, il faut savoir que la vie n’a pas toujours été rose pour lui.

Qui ne connait pas le légendaire Gims aujourd’hui ? – Bien qu’il ne souhaite plus se faire appeler « Maitre Gims », il est toujours le maitre dans son domaine, la . Le orchestré par met en avant cet artiste au succès planétaire et en profite pour nous dévoiler certains aspects de la star que nous ignorions. Le documentaire fait une heure trente et suit Gims durant un peu moins de deux ans, bien avant qu’il ne soit en mesure d’afficher complet au Stade de .

Les fans du rap français sont certainement ravis de découvrir ce projet de Netflix mettant en avant le rappeur Gims. De prime abord, les images présentent un exercice d’autopromotion de l’artiste. Ce dernier revendique sa place dominante sans vergogne. La séquence est filmée au ralenti et de dos. Elle est entrecoupée d’images de fans en délire ainsi que de sa carrière en diagonale. La première séquence présente également des prises de vues aériennes de Kinshasa, où Gims est né.

Le fil conducteur du film est l’auto complaisance de Gims, qui se dit ravi d’être le premier Africain et premier rappeur, chanteur urbain à avoir fait le stade. « Il y avait une chance sur combien ? » Si le rappeur ne connait pas la modestie, c’est bel et bien parce qu’il l’aura mérité. Sa voix grave et son fond sonore en battements de cœur rythment parfaitement bien le documentaire qui lui fait honneur.

Gims parle de sa foi musulmane sans faux-semblant

Gims, c’est le rappeur africain qui est parvenu à liquider plus de 5 millions de disques depuis le début de sa carrière. Ce génie de la musique est aujourd’hui l’artiste le plus diffusé dans toutes les radios de France. Heureusement, pour garder la tête sur les épaules, il peut toujours compter sur l’appui inconditionnel de son épouse Demdem, de son frère Dadju ainsi que de ses proches amis tels qu’H Magnum, Orelsan et Omar Sy.

Dans le documentaire de Netflix, Gims expose son empire ainsi que de nombreux détails de sa vie, notamment des éléments inédits. Le producteur souhaitait raconter le parcours de l’artiste pour toucher le public. En effet, l’histoire de Gims est universelle et il représente un emblème pour la société actuelle. Derrière ses lunettes noires, Gims ne se livre que très rarement, préférant conserver cette image d’homme mystérieux.

Pourtant derrière cette image se cache la vie tragique d’un jeune gamin qui a longtemps fui la misère et qui dormait autrefois dans la rue. Aujourd’hui, la star se déplace en jet privé et peut être fière de sa victoire. La trajectoire de sa vie, nous la connaissons à travers sa biographie aux airs de conte de fées moderne. Toutefois, les fans de Gims sont ravis de pouvoir découvrir des secrets intimes de l’artiste, notamment en matière de religion.

Gims faisait autrefois partie d’une secte islamiste nommée « les Frères du Tabligh » en 2005. « Il y avait des personnes qui finissaient mortes, suicidées en Irak, raconte-t-il. Des gens qui étaient à côté de moi. Et cela m’a fait flipper, je ne sais pas où j’aurais pu terminer. » Raconte-t-il. Il explique également qu’à cette époque, il était à la portée de n’importe quel gourou. Aujourd’hui, Gims réside au Maroc et parle sans faux-semblant de sa foi musulmane dont il est particulièrement fier.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !