Son nom est de plus en plus dans toutes les bouches. Presque tous les yeux sont rivés sur lui. Ses interventions sont devenues quasi-régulières dans les médias et sur les plateformes Web. Si vous ne l’avez pas encore deviné, il s’agit d’Olivier Véran : le ministre français des Solidarités et de la Santé. En effet, par ces temps où la pandémie du COVID-19 frappe de plein fouet le monde, le visage de l’homme est devenu très populaire. Dans cet article, nous vous amenons à la découverte de ce neurologue passionné, qui s’est épris d’amour pour la politique afin de servir son pays.

Olivier Véran : le martinérois qui partageait la passion qu’Hippocrate

Olivier Véran
Olivier Véran

Olivier Véran est né dans la ville de Saint-Martin-d’Hères en région d’Auvergne-Rhône-Alpes. Issu d’une famille modeste de quatre enfants, il est le fils d’une enseignante et d’un ingénieur en informatique. Olivier Véran a suivi tout son cursus scolaire dans la commune de Grenoble. Il nourrit assez tôt l’ambition de devenir médecin. Il concrétisera ce rêve en s’inscrivant à l’Université Joseph Fournier pour des études de médecine. Passionné et endurant, il soutient sa thèse d’exercice en médecine, en 2008. En 2012, il approfondit sa connaissance dans le domaine de la santé publique, en décrochant un diplôme de Master en gestion et politique de santé.

Engagé dans la fonction publique, Olivier Véran met ses compétences au service du Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble-Alpes. Il y exerce pendant quelques années, en tant que neurologue. Dans le même temps, il milite au sein de plusieurs organisations et associations de médecins.

Olivier Véran : l’itinéraire politique d’un homme ambitieux

Olivier Véran
Olivier Véran

L’entrée en politique d’Olivier Véran, n’est pas un coup de magie. L’homme avait déjà tout pour prétendre à une brillante carrière en politique. Le neurologue de Grenoble avait en effet occupé plusieurs postes de responsabilité au sein des organismes syndicaux. Il a été entre autres :

  • Président de l’Association des assistants des hôpitaux de Grenoble,
  • Porte-Parole de L’Intersyndicale nationale des internes des hôpitaux,
  • Conseiller titulaire à l’ordre départemental des médecins de l’Isère.

Nanti de cet honorable parcours, l’engagement en politique d’Olivier Véran, n’a pas tardé. En effet, c’est lors des élections législatives de 2012, qu’il fait officiellement son coming out politique. Il sort de ces élections législatives avec un poste de député à l’Assemblée nationale, lorsque la titulaire du poste, Geneviève Fiorasso fut promue ministre au sein du gouvernement. Durant cette mandature, Olivier Véran a été nommé à un poste de responsabilité.

Olivier Véran
Olivier Véran

Au sein du parlement français, il s’est fait remarquer par ses prises de position tranchées et son leadership grandement apprécié. Ayant siégé à la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, il a travaillé sur les contrats de génération et la réforme du droit du travail. Olivier Véran fut également l’un des fervents militants de l’implantation d’une salle de shoot à Paris. Il afficha lors de différents débats, sa ferme opposition au cumul de mandats politiques.

Toujours motivé à dénoncer et à interpeller, Olivier Véran rend publique un rapport qu’il a rédigé en 2013. Dans ledit rapport, il attire l’attention du public français et du gouvernement, sur les répercussions sanitaires de l’engagement excessif des médecins intérimaires. Il met également un accent particulier sur les conséquences financières d’une telle pratique sur l’économie.

Durant l’année 2014, Olivier Véran fit parler de lui, en faisant de la création d’hôtels hospitaliers, son cheval de bataille. Son militantisme et son lobby étaient basés sur la nécessité d’améliorer les conditions des malades et celles du personnel hospitalier. Il s’est aussi impliqué dans le combat contre les troubles nutritionnels et l’anorexie. En outre, l’amendement sur la prohibition de l’engagement des mannequins en état de dénutrition, porte la marque d’Olivier Véran. Jusqu’en 2016, il a été choisi pour conduire et piloter des projets en relation avec le domaine sanitaire.

Olivier Véran
Olivier Véran

En 2017, lors des campagnes électorales pour la présidentielle, séduit par le programme de société d’Emmanuel Macron, Olivier Véran affirme son soutien à ce dernier. Il se rallie ainsi au parti LREM. Lors des législatives de 2017, Olivier Véran fait son grand retour à l’Assemblée nationale. Il remporte ces élections avec un score de 68 % dans la circonscription de l’Isière.

Après trois années passées au parlement, il est appelé à remplacer Agnès Buzyn, au poste de ministre de la Santé en février 2020. Il est d’ailleurs très actif dans la gestion du coronavirus avec l’annonce de plusieurs mesures.

La vie privée d’Olivier Véran

Olivier Véran
Olivier Véran

Olivier Véran est le père de deux enfants, fruits de son mariage avec une gynécologue obstétricienne. Divorcé, il est en couple avec la députée, Coralie Dubost.

Instagram : @olivierveran

Date et lieu de naissance : 22 avril 1980

Taille : Inconnue

Émission et Série TV : Inexistant