La présidente par intérim de la Bolivie Añez dit qu’elle demande la démission de tous ses ministres: déclaration

LA PAZ, 26 janvier (.) – La présidente par intérim de la Bolivie, Jeanine Añez, a appelé dimanche à la démission de tous ses ministres pour “faire face à cette nouvelle étape de la gestion de la transition démocratique”, après avoir annoncé qu’elle serait candidate aux prochaines élections. de mai.

Le bureau présidentiel a déclaré dans un communiqué qu’il achèverait ou ratifierait rapidement son équipe gouvernementale pour poursuivre les élections, qui fonctionneront comme une répétition d’un vote en octobre qui a déclenché des manifestations qui ont conduit à la démission de l’ancien chef Evo Morales.

La décision a été communiquée quelques heures après que son ministre de la Communication, Roxana Lizárraga, a présenté sa lettre de démission, dans laquelle il a sévèrement critiqué le président par intérim.

Vendredi, la sénatrice conservatrice de 52 ans a annoncé sa candidature à la présidence, une décision qui a suscité la surprise car elle avait précédemment déclaré qu’il ne serait pas juste de participer aux élections.

Morales, qui vit actuellement en Argentine et ne peut se présenter aux élections du 3 mai, a démissionné le 10 novembre après qu’un audit de l’Organisation des États américains a révélé des irrégularités dans les élections d’octobre.

Le leader de gauche, qui nie toute anomalie et soutient qu’il a été renversé par un coup d’État, a nommé son ancien ministre de l’Économie Luis Arce Catacora comme candidat de son Mouvement pour le socialisme (MAS) aux côtés de l’ancien ministre des Affaires étrangères David Choquehuanca.

(Rapport de Mónica Machicao et Daniel Ramos. Rédigé par Lucila Sigal et Adam Jourdan)