Le costume masculin s’impose à Paris comme solution au gaspillage | personnes

Les principaux moteurs du style urbain l’ont pris pour mort jeudi sur le podium à Paris, où les entreprises Louis Vuitton et Issey Miyake s’inquiétaient de renouveler le costume de tailleur pour hommes afin d’échapper au maelström consumériste.

Difficile de croire que c’est le designer Virgil Abloh, le directeur créatif à succès de Vuitton pour homme, qui a décidé de donner un coin au sport, aux survêtements et à l’esthétique de la rue, car c’est lui-même qui a introduit ce concept sur le podium et s’est retourné aux principes de la mode masculine.