Le rapport final de l'OEA sur les élections en Bolivie concluait à une "manipulation malveillante" des votes

«L’équipe d’audit a détecté une manipulation malveillante des élections sur deux plans. Au niveau des procès-verbaux, de l'altération du même et de la falsification des signatures des jurés de tables. Au niveau du traitement des résultats, de la redirection du flux de données vers deux serveurs cachés et non contrôlés par le personnel de TSE, permettant la manipulation des données et l'emprunt d'identité de minutes. À cela s’ajoutent de graves irrégularités, telles que l’absence de protection des procès-verbaux et la perte de documents sensibles », a conclu le rapport final de l’OEA publié mercredi.

Il a ajouté: «Les résultats détaillés révèlent également le parti pris de l'autorité électorale. Les membres du TSE, qui devaient veiller à la légalité et à l'intégrité du processus, ont permis de détourner le flux d'informations vers des serveurs externes, détruisant ainsi toute confiance dans le processus électoral. ”