L’Équateur dit étudier un cas suspect de coronavirus dans le pays

QUITO, 27 janvier (.) – L’Équateur étudie un cas suspect de coronavirus chez un citoyen chinois qui est entré dans le pays la semaine dernière et a ensuite présenté plusieurs symptômes, a déclaré lundi la ministre de la Santé, Catalina Andramuño.

L’homme de 49 ans est arrivé dans le pays le 21 janvier sans aucun symptôme, mais quelques jours plus tard, il en a présenté plusieurs tels que toux, fièvre et douleurs thoraciques, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Andramuño a précisé que dans 72 heures, ils auront les résultats des tests effectués sur le patient, qui est arrivé en Équateur sur un vol en provenance de Madrid et est actuellement “stable”. “Le diagnostic avec lequel nous l’avons actuellement selon des spécialistes est la pneumonie”, a ajouté le responsable à une chaîne locale.

“Il n’y a pas encore de coronavirus dans le pays”, a déclaré le ministre, informant que toutes les mesures et contrôles sanitaires nécessaires dans les ports et les aéroports étaient en cours.

Le nouveau virus, qui est apparu en Chine et tient les autorités sanitaires du monde entier au courant de la peur d’une pandémie, peut être transmis par contact direct entre humains.

Le nombre de morts suite à l’épidémie d’un coronavirus en Chine est passé à 81 lundi, tandis que le gouvernement a prolongé les vacances du Nouvel An chinois et qu’un plus grand nombre de grandes entreprises ont fermé ou ont dit à leur personnel de travailler à domicile dans le but de ralentir la propagation de la maladie.

(Rapport d’Alexandra Valencia, édité par Javier Leira)