James Bond : pour une cascade de « Mourir peut attendre », il a fallu 60.000 euros de Coca-cola… rien que ça !

Pour le tournage de « Mourir peut attendre », des milliers de litres de coca ont été renversés sur les pavées de Matera. Une information insolite qui vous est rapporté dans cet article !

daniel craig
Source : filmstarts.de

La prochaine sortie de la saga culte Bond 007 fait saliver tout le monde. Il a été présenté comme le dernier dans lequel figurerait le nouveau visage du célèbre espion anglais. Cependant ce qui a étonné bon nombre de fans de cette saga est l’information que Lee Morrison a laissé fuiter il y a peu. En effet, il aurait utilisé plusieurs milliers de litres de Coca-cola pour la réalisation d’une cascade à moto !

James Bond, le thriller du siècle !

Le thriller culte anglais intitulé James Bond a fait un grand tabac sur toute la planète. Il a conquis de nombreux cœurs, notamment ceux des français. Créé par Ian Fleming, James Bond est devenu, avec le temps, une légende. Dès ses débuts le thriller a su s’adapter à son époque et c’est  d’ailleurs, l’un des secrets de sa grande réussite. Il a été interprété par de nombreux célèbres dont le premier fut Sean Connery. Après ce dernier, cinq autres ‘’James Bond’’ sont passés à savoir : George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton, Pierce Brosnan et bien évidemment  Daniel Craig.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par James Bond 007 (@007) le

Petit rappel, James Bond est un agent secret de sa majesté, qui par ses performances, a obtenu une promotion. Il a été promu dans la section 00 du MI6. N’étant pas été le seul à avoir occupé une telle fonction, son matricule est devenu 007. Sa mission est de sauver la terre en affrontant le danger partout dans le monde. Notons que le thriller britannique est sur le point de sortir un autre épisode dénommé « Mourir peut attendre » et justement, pour la réalisation de l’une des séquences du , le coordonnateur de cascade a fait une révélation des plus surprenantes…

Plus de 30.000 litres de coca utilisé pour une cascade à moto… Ah ouais ?!

Pour les besoins du film « Mourir peut attendre », la production et les acteurs se sont rendus en Italie. Il devrait y tourner une scène de course poursuite dans les rues d’une petite ville de Matera. Mais c’était sans compter sur l’aspect glissant de la voie. Comme l’a expliqué Lee Morrison, coordonnateur des cascades, un sol glissant est dangereux. Pour remédier au problème, il a fait recours à une intrigante .

« J’ai dépensé près de 60.000 euros pour arroser du coca-cola dans tout matera… J’asperge du coca-cola sur des surfaces glissantes depuis très longtemps » affirma Lee Morrison. En effet, pour faciliter l’adhérence au sol, il a utilisé 32.000 litres de coca sur toutes les voies pavées. Le cascadeur en chef a rassuré que c’est une méthode qu’il utilisait déjà. Une méthode qui a pourtant eu l’effet escompté puisque la fameuse cascade, a été insérée dans la bande annonce du film.

Une dernière pour Daniel Craig

Lee Morrison a fourni la raison qui l’a poussé à adopter cette méthode peu conventionnelle. Il a assuré que le soda est un produit efficace qui permet aux surfaces d’être « brillantes». Or le soda fait partie des ingrédients utilisés pour avoir du coca-cola, ce qui l’a poussé à cette massive utilisation de la boisson. Aussi, quand on regarde le dernier épisode de la saga, cette dépense de 60.000 euros est infirme. En effet, plus de sept Aston Martin ont été détruites dans une cascade. Ce qui équivaut à environ 32 millions d’euros !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Daniel Craig Official (@danielcraig.offical) le

Lee Morrison n’est donc pas à son premier coup, et ce ne sera pas le dernier. Contrairement à lui, l’ principal lui fera ses adieux au célèbre thriller. Cet épisode de James Bond est le tout dernier qu’interprètera Daniel Craig. Un au-revoir qui est tout de même rempli d’action et de suspense. « Mourir peut attendre » ne sera pas sur les écrans cette année. Il faudra attendre fin Mars 2021 pour s’en délecter… patience !


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.