Jean Castex : le Premier ministre n’a pas téléchargé l’application Stop Covid ! Léa Salamé est choquée !

Ce jeudi 24 septembre, le Premier ministre français Jean Castex a été invité sur les plateaux de l’émission Vous avez la parole sur France 2. L’homme politique a eu des déclarations qui ont choqué Léa Salamé ainsi que de nombreux autres téléspectateurs.

Invité de Léa Salamé et du célèbre journaliste Thomas Sotto sur les plateaux de l’émission Vous avez la parole sur 2, Jean Castex le Premier français a été interrogé sur de nombreux sujets d’actualité. S’il a répondu aux préoccupations, certains de ses propos ont été très mal perçus non seulement par les deux animateurs, mais aussi par les téléspectateurs. En effet, on se souvient que le Premier ministre français exhortait toute la population à télécharger l’application Stopcovid. Ce fut la surprise générale d’apprendre que Jean Castex ne l’avait pas fait lui-même. Ce mauvais exemple donné par le ministre est très critiqué par la société. Découvrez-en plus dans la suite de cet article.

Le mauvais exemple donné par le ministre

Lors de cet échange, le ministre s’est exprimé sur des sujets comme la violence dans les quartiers, la probable fermeture de l’usine Bridgestone de Béthune et comme on pouvait s’y attendre la situation de la causée par la pandémie du coronavirus. Ça fait déjà plusieurs mois que toute la France est bouleversée par le Covid-19. Si précédemment, le ministre avait exhorté la population à télécharger l’application Stopcovid, il a fait une révélation qui a sidéré Léa Salamé et Thomas Sotto.

View this post on Instagram

Rendez-vous ce soir à 20h45 sur France 2. #VALP

A post shared by Jean Castex (@jcastexpm) on

Il faut rappeler que l’application en question, a été mise en place par le gouvernement afin de permettre aux utilisateurs de savoir s’ils ont été en contact ou à proximité d’un autre utilisateur ayant été testé positif au coronavirus. Depuis le début, le gouvernement pousse les citoyens français à l’utiliser, et le Premier ministre s’est montré précédemment très engagé sur cette lancée. Alors que l’animatrice lui posait la question, elle ne s’attendait certainement pas à la réponse de Jean Castex.

Des justifications très peu convaincantes !

Pour Léa Salamé, le Premier ministre aurait probablement répondu par l’affirmative. Cependant, l’homme politique a déclaré ne pas avoir téléchargé StopCovid. Interloquée par cette réponse, l’animatrice a souligné le parallélisme entre le fait qu’il pousse les citoyens à la télécharger et le fait que lui-même n’ait pas donné le bon exemple. Même si son honnêteté est à saluer, cela reste tout de même assez problématique.

Pour se justifier, le Premier ministre Jean Castex a répondu en disant qu’il n’a pas téléchargé l’application à cause de ses activités. Pour l’homme politique, cette application n’est utile que pour les personnes qui vont dans le métro ou ceux qui rencontrent beaucoup de monde et que malheureusement ces fonctions ne le lui permettent pas.

Thomas Sotto réagit vivement

Face aux déclarations du Premier ministre, le journaliste Thomas Sotto n’est certainement pas resté de marbre. Il a réagi vivement en interpellant le ministre sur l’état de Christian Prudhomme, l’actuel directeur du Tour de France qui a été touché par le coronavirus. Ce dernier avait déjà précédemment été en contact avec le Premier ministre.

 L’ami de Nikos Aliagas a également souligné le fait que Christian Prudhomme avait prévenu Jean Castex de son état. Pour renchérir les propos de son acolyte, Léa Salamé a ajouté que la fonction du ministre exige qu’il du monde. Elle a donné l’exemple de Bruno Le qu’il avait rencontré alors que ce dernier était malade.

En réponse aux propos du ministre, plusieurs personnes ont réagi sur les réseaux sociaux. Si certains ont affirmé que les explications du ministre ne tenaient pas la route, d’autres étaient beaucoup plus indignés sur le fait que l’homme politique n’ait pas donné le bon exemple.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.