Koh Lanta : L’anecdote répugnante d’Inès Loucif sur son aventure, elle en a pleuré !

La jeune femme a beau avoir terminé le tournage il y a déjà un bon moment, elle a encore quelques scoops à raconter et elle ne s’en prive pas.

Inès Loucif choc les internautes avec son passé HOT! Des photos refont surface!
Source : Instagram

La saison de L’île des héros a beau être terminé depuis le mois de mai, la finaliste continue de faire parler d’elle. Rappelez-vous, à l’époque, elle était déjà au coeur de plusieurs discussions sur les réseaux sociaux puisque de nombreux internautes pensaient qu’elle n’était pas méritantes. Ils étaient nombreux à se désoler de la défaite de Claude aux poteaux et du choix de Naoil, elle qui a préférer affronter Inès plutôt que le héros de l’émission. Plusieurs mois après la fin de son aventure, Inès a encore des choses à raconter, et sa dernière anecdote n’est pas des plus sexy. Si vous mangez, on vous conseille de ne pas aller plus loin.

Inès a marché là où il ne fallait pas !

Très active sur les réseaux sociaux, la jeune femme a décidé d’organiser une session questions / réponses à ses abonnés. L’occasion pour elle de revenir sur son aventure dans Koh Lanta, elle qui aura passé plus d’un mois sur l’île. Et elle a du lourd à raconter, quelque chose qu’elle n’avait encore jamais dit. « Vous n’êtes pas prêts » prévient-elle avant de poursuivre avec cette anecdote, à la fois drôle et répugnante :

«On allait parler entre Jaunes, un peu plus loin du camp. Donc on marche dans le sable en longeant la plage et là… Il s’avère que quelqu’un s’était lâché la nuit, avait recouvert sa surprise de sable, et qui y a foutu le pied dedans ?». Inès se rappelle de ce moment où elle se sentait «telle une victime, les larmes aux yeux et écœurée». «Je suis allée me rincer en pleurant. 100% Koh-Lanta».

Inès de retour à la télévision

Quand elle participait à Koh Lanta, beaucoup d’internautes critiquaient Inès et assuraient qu’elle aurait plus sa place dans une émission de télé-réalité comme Les Anges ou Les Marseillais. Inès ne semblait pas aller dans leur sens, mais a changé d’avis suite à la proposition des producteurs de La Villa des Coeurs Brisés, qui ont réussi à la convaincre de rejoindre le tournage. Célibataire, Inès a décidé de jouer le jeu et se réjouit déjà de pouvoir montrer une autre image d’elle-même aux téléspectateurs. Elle considère en effet que Koh Lanta a mis en avant son tempérament impulsif et parfois agressif. De ce fait, elle avait la volonté de montrer une autre facette de sa personnalité.

Si l’émission n’a pas encore été diffusée, l’expérience a semble-t-il porté ses fruits puisqu’elle a trouvé l’amour et devait participer avec son petit-ami à La Bataille des Couples. Malheureusement pour ses fans, ils ne la verront pas dans cette émission puisqu’elle a dû annuler sa participation pour problème personnel.

Inès et le coronavirus : elle fait parler son expérience d’infirmière

Si la jeune femme semble très à l’aise sur Instagram et semble embrasser avec talent une carrière d’influenceuse, elle n’en reste pas moins une infirmière qui a vécu de plein fouet la première vague de l’épidémie de coronavirus, au même moment où sa saison de Koh Lanta était diffusée sur (et suivie massivement par des français confinés qui voyageaient par procuration).

Dans sa story sur Instagram, elle n’avait pas hésité à tacler le gouvernement et sa gestion de l’épidémie : «On se tape une deuxième vague, il y en aura une troisième. J’ai été traumatisée par ce que j’ai vu lors de la première, des conditions, des protocoles qu’on était obligé de suivre qui étaient durs. Là, ça redevient hardcore, le personnel est au bout du bout, et on va se retaper une troisième vague c’est certain. Je suis tellement remontée contre le gouvernement, et sur cette deuxième vague, il y a de moins en moins de personnel soignant. Ils sont soit touchés par le Covid, soit en dépression. Et merci pour la revalorisation».


Alex Levasseur

Alex Levasseur

Rédacteur depuis plus de 15 ans, j'ai à coeur d'informer de manière différente mes lecteurs sur des sujets divers allant du monde politique à la télévision et aux séries.