La Nouvelle-Zélande a réussi à éradiquer la pandémie du Coronavirus ! Découvrez leur solution radicale !

Félicitations au peuple néozélandais, ils sont désormais à l’abri du danger de la pandémie COVID19. Grâce aux efforts fournis par les habitants et le gouvernement, on ne recense plus aucun cas actif à ce jour.

Le Coronavirus ou COVID-19 se positionne actuellement, comme le mal du 21e siècle !
Le Coronavirus ou COVID-19 se positionne actuellement, comme le mal du 21e siècle !

 La situation actuelle en Nouvelle-Zélande

Le bilan montre que 1504 personnes ont contracté le en nouvelles Zélande, les cas actifs restent de 23, dont 22 personnes mortes depuis le début de la pandémie en février 2020. Le dernier cas a été détecté le 01 mai 2020.

Aujourd’hui le 09 août, c’est-à-dire, 100 jours après le dépistage du dernier cas, aucune contamination n’a été recensée. Par conséquent, le retour à la vie normale est au rendez-vous dans ce pays. Le chef du Jacinda Ardern affirme la fin de la pandémie.

Les citoyens sont autorisés à reprendre leurs activités. Les dirigeants enlèvent les restrictions sur le rassemblement, ils permettent aux différents évènements comme les spectacles et les activités sportives de reprendre. Sur le plan économique, la banque centrale néozélandaise commence à effectuer des études sur le marché de l’emploi pour trouver des solutions, et un financement est accordé par le gouvernement pour l’éducation internationale.  Par contre, des mesures ont été encore prises ou tenues  comme la fermeture des frontières, et la mise en quarantaine des 23 cas actifs. Le domaine sanitaire reste encore sous les recommandations et les personnels sanitaires ne doivent pas relâcher leur garde.

La Nouvelle-Zélande est l’un des premiers pays qui pourrait maitriser l’expansion du covid19, les dirigeants peuvent protéger les citoyens. Les stratégies utilisées présentent une efficacité, elles conduisent vers le succès. En effet, l’OMS considère la Nouvelle Zélande comme un pays exemplaire.

Les mesures prises pour combattre la covid19 aux Nouvelles Zélande

Premièrement, les contextes du pays permettent de limiter la contamination. L’isolement du pays reste plus facile grâce à sa position géographique. Une île est dépourvue de frontière commune. Le faible effectif de la population et sa densité de 20 habitants par km², peuvent  ralentir la propagation du coronavirus. Ces deux éléments deviennent un atout pour éviter les aléas.

Deuxièmement, le gouvernement prend des mesures et des décisions pour empêcher le pire : il décrétait la distanciation sociale pour éviter la contamination directe, le était incontournable pour réduire le contact, il ferme également ses frontières. Ce pays préconise des tests massifs dès l’apparition de la maladie et renforce la communication en partageants des informations crédibles, fiables et transparentes, en utilisant tous les moyens de communication disponibles.  Le gouvernement importe également du vaccin contre la grippe avant l’hiver afin de consolider les anticorps de la population qui est sensibilisée.

Troisièmement, au niveau des centres de santé, plusieurs citoyens font la queue pour faire le dépistage au mois de juin, ils doivent travailler d’arrache-pied pour les recevoir. Face à cette situation, le ministère de la Santé doit imposer une recommandation qui accorde plus de priorité aux personnes suspectées et  aux vulnérables. Les personnes qui présentent des signes de COVID19 comme la difficulté respiratoire, celles qui sont en contact avec les malades ou cas suspects, celles qui viennent de franchir la frontière, doivent être testées  en priorité.

Enfin, les Néozélandais ont une confiance absolue en leurs dirigeants, ils suivent bien les recommandations. Le chef du gouvernement offre ses compliments sincères aux peuples après le combat.

Malgré la vitesse de propagation de COVID19 dans plusieurs pays, la Nouvelle-Zélande revient à la première phase ou alerte1. Les mesures prises, les actions mises en œuvre et les stratégies s’avèrent efficaces. Une bonne relation se présente entre les dirigeants et les citoyens. Le gouvernement possède un art de communiquer et de convaincre. La population a une confiance absolue en eux. Les  politiques de Nouvelle-Zélande contre la COVID19 méritent d’être calquées, c’est un modèle international.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !