Laurent Ruquier et Christophe Dechavanne : les animateurs sont poursuivis pour violences psychologiques !

Évoquée dans l’émission Les Grosses Têtes par Laurent Ruquier en 2017, il semblerait que Ludivine Valandro ait gardé rancune contre l’animateur et Christophe Dechavanne…

Les Grosses Têtes, c’est une émission de divertissement qui passe à l’antenne depuis bientôt 40 ans, et qui est toujours très suivie. Cependant, des faits qui se sont produits il y a 3 ans reviennent sur le tapis. Cela concerne une personne évoquée au cours de l’émission, qui n’a pas digéré les vannes de Laurent Ruquier et de Dechavanne. Il s’agit de Ludivine Valandro, et 3 ans plus tard, elle a décidé de porter plaintes contre les 2 animateurs pour « violences psychologiques ».

et Dechavanne un peu trop taquins ?

Laurent Ruquier est connu pour être un animateur cash, qui n’a pas peur d’exprimer le fonds de sa pensée. Aussi, il peut être taquin avec ses invités, et ce paramètre s’applique à toutes les émissions qu’anime l’animateur, qu’il s’agisse des Grosses Têtes sur RTL, On n’est pas couché sur 2, ou autres.

Cependant, l’émission Les Grosses Têtes est plutôt un programme de divertissement où des personnalités choisies pour leur sens de la répartie et de l’humour, viennent s’affronter en équipe dans la rigolade. Au cours de l’émission, des invités viennent à tour de rôle, pour agrémenter l’émission.

Le 29 mai 2017, l’une des invitées de Laurent Ruquier dans Les Grosses Têtes étaient Cristina Cordula, ancien mannequin et célèbre conseillère mode. L’animateur lui a alors fait part de sa découverte d’un sosie non officiel de l’animatrice des Reines de shopping. Il s’agit de Ludivine Valandro, une artiste aujourd’hui âgée de 51 ans. Née homme, elle a décidé de devenir une femme, et excelle dans le transformisme.

Toutefois, Cristina Cordula n’a pas apprécié cette découverte et a trouvé cela grotesque. Ludivine Valandro a alors fait l’objet de blagues graveleuses de la part de Laurent Ruquier qui aurait dit entre autres : « Si ça se trouve, y en a qui ont passé la nuit avec elle, y a peut-être 15 mecs qui se disent ‘Je me suis tapé Cristina Cordula’. »

Présent sur le plateau, Christophe Dechavanne renchéri : « Et qui se disent qu’elle a quand même une grosse b… » ». Si tout cela a suscité des fous-rire sur le plateau à l’époque, Ludivine Valandro n’a pas cautionné cela, et a décidé de porter plainte contre les 2 hommes, auprès du procureur de Cusset pour « violences psychologiques ».

View this post on Instagram

Il est beau quand même hein !

A post shared by Christophe Dechavanne (@cdechavanne_) on

Ludivine Valandro ne digère toujours pas et porte plainte !

C’est le 2 octobre 2020, que Ludivine Valandro a décidé de poursuivre Laurent Ruquier et Christophe Dechavanne pour « violences psychologiques ». L’imitatrice vocale et visuelle a donc posé sa plainte auprès du procureur de Cusset : « Ça m’a fait énormément de mal, je me suis sentie humiliée, d’autant que la vidéo a été mise sur les réseaux sociaux. Retour de mon bégaiement, peur de sortir seule, perte de contrats, alors que le sosie de Cristina représentait près de 40% de mon activité au cours de laquelle on ne m’avait jamais traitée de travelo. »

Pour Ludivine Valandro, Laurent Ruquier et Christophe Dechavanne ont forcé son coming out. D’après ses avocats qui l’ont fait examiner par une psychologue : « Notre cliente est désormais marquée du sceau de la transphobie. Cette violence psychologique a encore des retentissements chez elle… Ludivine Valandro a été victime d’insultes ségrégatives sur une radio nationale à une heure de grande écoute. (…) Une partie de sa famille a appris ce que personne n’avait à savoir sans qu’elle le décide. (…) Avec ce mot ‘travelo’, elle est ramenée à une identité qui n’est pas la sienne. » »

View this post on Instagram

Bon week-end à vous tous…

A post shared by Ludivine Valandro (@ludivine_valandro) on

Il semblerait qu’à l’époque des faits qui datent d’il y a 3 ans, Ludivine Valandro avait voulu avoir un droit de réponse à ce qui a été dit dans l’émission, mais elle n’a pas eu de suite. Alors elle a décidé aujourd’hui de porter l’affaire à la . Son objectif actuel, c’est que les 2 animateurs soient condamnés.

Ayant appris l’affaire, Christophe Dechavanne a assuré dans une interview, ne pas avoir eu d’intention de nuire : « Si cette personne, dont j’ignorais qu’elle avait été un homme, a été blessée ce jour-là par des propos, dont les miens, j’en suis profondément navré. C’est une évidence, je ne me serais jamais permis de dire cela en connaissance de cause. »

Quant à Laurent Ruquier, il ne s’est pas encore prononcé sur l’affaire…


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.