Le Prince Harry : son vrai père biologique affronte le prince Charles ! Un nouveau scandale éclate !

Ces dernières années, le couple formé par le Prince Harry et Meghan Markle n’ont cessé de faire les choux gras de la presse à scandale. Le moindre de leurs faits et gestes et chacune de leurs décisions ont été sujets à de vives polémiques. 

Aujourd’hui, ce n’est pas le couple qui est à l’honneur, en tout cas pas directement !

Prince Harry : le boute-en-train de la famille royale !

Dans chaque famille, se trouve toujours un rebelle qui ne suit jamais totalement les traces des aînés. La famille royale peut également compter parmi ses membres, une telle personne. Il s’agit, dans le cas de la , du Prince Harry.

Dès son adolescence déjà, le jeune Prince faisait parler de lui, et pas qu’en bien. Il était même qualifié par les médias d' »enfant terrible”. Pour les médias britanniques, le Prince Harry répondait au doux nom de “dirty Harry”.

On pourrait écrire un livre de plus d’une centaine de pages relatant les frasques du Prince Harry dans sa jeunesse. Il a notamment été surpris en pleine séance de fumette lorsqu’il était alors âgé de 17 ans. Fumer du cannabis à cette époque-là, n’avait pour lui (et pour la plupart des jeunes d’ailleurs) aucune incidence majeure.

On lui connaît des altercations pour le moins violentes, avec les paparazzis aux sorties des boîtes de nuit. Bien sûr, à cette époque-là, ces gestes étaient dus à la consommation de substances en tout genre.

Le Prince Harry a également quelques fois commis des actes qui ont porté atteinte aux valeurs défendues par la famille royale. On peut notamment citer la fois où :

  • Il s’est déguisé en nazi à un bal masqué. Cela s’était fait deux semaines avant les cérémonies de commémoration du génocide juif au Royaume-Uni ;

  • Il a, dans une vidéo, interpelé un soldat d’origine pakistanaise avec les mots our little Paki friend.

  • Il a été vu en tenue d’Adam dans la suite d’un hôtel à Las Vegas. Il était accompagné de plusieurs filles habillées exactement de la même manière que lui ;

Pour tous ces évènements, il s’est bien évidemment excusé plus tard, accusant la mort prématurée de sa mère d’être à l’origine d’un trauma psychologique. Il aurait durant toutes ses années “bloquer toutes mes émotions”, a-t-il déclaré dans son mot d’excuse.

View this post on Instagram

Spotlight on: Endeavour Fund Today we are taking a look back at the amazing work done by the @EndeavourFund, an organisation created by The Duke of Sussex to support the Armed Forces community. HRH was motivated by the ambitions of wounded, injured and sick (WIS) service personnel and veterans across the UK, who wanted to use sport and adventurous activity as part of their recovery. And what they choose to take on is extraordinary! These men and women break global records and set goals for those around the world – non-disabled and disabled alike, including:  The first amputee to cross Greenland icecap unsupported, the first triple amputee to qualify as a rescue diver, the fastest unsupported rowing time across the Atlantic, and so many more. The endeavours they take on are inspirational, but also have a tremendous impact on their physical, emotional and social recovery, as well as a lasting effect on the family and community around them. Since launching in 2012, the Endeavour Fund has supported nearly 6,000 WIS in sport and adventure challenges. As The Duke said, “The magic of the Endeavour Fund is that it enables those who had life changing injuries in their prime, many of whom felt defeated, to use the power of sport to find a new purpose. The renewed self-belief we see in everyone who participates, and how this transforms their lives and the lives of those around them is overwhelming. Beyond that, each man or woman who participates uses their endeavour as an opportunity to raise funds for another serviceman or woman who needs the same support they once did. It’s a powerful and meaningful process that I am so proud to be a part of.” • In 2019 alone, 17 grants were submitted benefitting nearly a thousand WIS and over 200 family and friends. 198 qualifications were gained and more than 80 are back in the workforce feeling fulfilled and with a renewed sense of purpose. Photo © Endeavour Fund

A post shared by The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) on

Prince Harry : sa vie après le mariage

À l’âge adulte, ce n’étaient plus les frasques du jeune Prince qui faisaient grincer les dents de la presse britannique. C’était plutôt sa relation avec Meghan Markle. Ce couple a en effet, refusé à de nombreuses reprises de se conformer aux protocoles de la famille royale.

Au jour d’aujourd’hui, le couple a pris son indépendance financière, renonçant par la même occasion aux avantages que pourrait leur apporter leur titre d’Altesse Royale. Le Prince Harry et sa femme ne vivent d’ailleurs plus en Angleterre désormais, mais plutôt aux États-Unis.

Il faut dire que depuis leur mariage, leurs moindres faits et gestes sont relatés par la presse britannique. S’expatrier était donc la solution la plus évidente.

Prince Harry : un nouveau scandale

Aujourd’hui encore, le jeune Prince fait encore parler de lui. Toutefois, c’est son indignation qu’il désire partager. En à Los Angeles, pour respecter les mesures prises dans le cadre du Covid-19, le jeune couple a été choqué par une ancienne photo.

Le couple est en effet, tombé sur une photo sur laquelle figurait le ainsi que de James Hewitt, qui aurait été présenté comme étant « le vrai père de Harry ». En légende de la photo, il aurait été mis que les deux hommes s’affrontaient dans un combat acharné dans un match de polo.

James Hewitt, qui aurait été l’amant de la princesse Diana, a alimenté à plusieurs reprises la rumeur selon laquelle ce serait lui qui serait le père biologique du Prince Harry. Une rumeur qui ne pourrait être que cela : une rumeur. S’il y a eu rencontre entre la princesse Diana et James Hewitt, ce ne fut qu’après la naissance du Prince Harry. Assurément, il s’agit encore là, de la mauvaise foi de l’homme.

View this post on Instagram

This afternoon, The Duke and Duchess of Sussex attended the annual Commonwealth Service at Westminster Abbey on Commonwealth Day, alongside Her Majesty The Queen and Members of The Royal Family. The Commonwealth is a global network of 54 countries, working in collaboration towards shared economic, environmental, social and democratic goals, and the Service today seeks to highlight the vast community which spans every geographical region, religion and culture, embracing diversity amongst its population of 2.4 billion people, of which 60 percent are under 30 years old. As President and Vice-President of the @Queens_Commonwealth_Trust, The Duke and Duchess of Sussex have been passionate advocates of the Commonwealth having spent many years working closely with the next generation of Commonwealth leaders. The theme of the Commonwealth for 2020 is ‘Delivering A Common Future: Connecting, Innovating, Transforming', placing emphasis on youth, the environment, trade, governance, and ICT (Information and Communications Technology) and innovation. From working to protect the earth's natural resources and preserving the planet for generations to come, to championing fair trade and empowering the youth of today to transform the communities of tomorrow, the Service celebrates the Commonwealth's continued commitment to delivering a peaceful, prosperous and more sustainable future for all. Photo © PA

A post shared by The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) on


Ulrich Laisne

Ulrich Laisne

Passionné par l'écriture et les nouvelles technologies, le métier de rédacteur web a été pour moi une révélation ! Je suis particulièrement intéressé par l'actualité people, française mais aussi internationale.