Le vaccin contre la grippe, un aperçu des effets secondaires !

Comme la plupart des produits et médicaments, les vaccins développés pour lutter contre la grippe créent des effets secondaires. Découvrez quelques-uns de ces effets secondaires.

Vaccin antigrippal : effets indésirables généralement bénins et temporaires

Comme pour tout autre vaccin développé, la tolérance des vaccins antigrippaux est évaluée lors des essais cliniques puis, en suivant de près tous les signalements d’événements secondaires rapportés lors de la pharmacovigilance.

Les effets secondaires qui ont été rapportés au cours des essais cliniques sont fréquents, mais mineurs. Généralement, ils se dissipent après quelques jours sans traitement. Ces effets secondaires sont :

  • Les maux de tête ;
  • La transpiration ;
  • Des douleurs au niveau des muscles ;
  • La fièvre ;
  • Des malaises ;
  • Des frissons ;
  • La fatigue…

Effets indésirables du vaccin antigrippal (après la commercialisation)

Les effets secondaires enregistrés au cours de la période de surveillance post-commercialisation s’ajoutent aux événements indésirables observés lors des essais cliniques. Ils sont le plus souvent rares. Il s’agit :

  • Des infections du sang ainsi que du système lymphatique : réduction transitoire de plusieurs plaquettes, gonflement des ganglions lymphatiques ;
  • Des effets sur le système immunitaire : dans de rares cas, réactions allergiques susceptibles de causer un choc.
  • Des effets sur le système nerveux : névralgies, paresthésies, maladies neurologiques telles que l’encéphalomyélite, névrite ;
  • Des problèmes vasculaires : Vascularite avec insuffisance rénale temporaire (très rare) ;
  • Des effets sur la peau et le tissu sous-cutané : démangeaisons, éruption cutanée non spécifique.

Grippe : quand faut-il différer les vaccinations ?

Les autorités françaises réclament à ce que la vaccination soit différée chez les individus ayant un état fébrile. Dans ces cas, il faut patienter environ 15 jours après la chute de la fièvre, puis se faire vacciner contre la grippe.

Par ailleurs, en cas de aiguë accompagnée de fièvre, la vaccination doit nécessairement être différée.

Vaccin contre la grippe : des mesures préventives utiles

Afin d’éviter tout désagrément, il est recommandé :

  • patienter environ 15 minutes avant de quitter la zone vaccinée ;
  • si vous présentez des symptômes, informer rapidement le personnel médical pour recevoir des soins ;
  • mettre, une fois chez soi, des compresses froides si la partie d’injection de votre corps devient rouge ou enflée ;
  • prendre des antalgiques si vous ressentez des douleurs ou la fièvre.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Laurent (@loguiraud_foto)

Quand faut-il faire le vaccin antigrippal ? Peut-on associer ce vaccin avec celui du Covid ?

Tout comme l’année précédente, l’Administration Générale de la Santé a fixé une priorisation cette année en raison du contexte d’épidémie du coronavirus.

Du 22 octobre à fin novembre, les vaccins vont être réservés aux groupes à haut risque et aux soignants ciblés par les recommandations vaccinales. Environ 15 millions de bons ont été envoyés pour encourager ces personnes à se faire vacciner. Leurs vaccinations sont couvertes par une assurance médicale à 100%.

Par conséquent, les groupes non prioritaires qui souhaitent recevoir le vaccin peuvent l’avoir plus tard. Ils ne bénéficieront pas d’un quelconque remboursement. L’efficacité de ces vaccins parvient à couvrir les périodes où la grippe devient beaucoup plus sévère.

 

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Le vaccin contre la grippe, un aperçu des effets secondaires !