Les compléments alimentaires sont vraiment efficaces pour la santé ?

Pour un grand nombre de personnes, il suffit d’une bonne alimentation diversifiée et équilibrée pour fournir tous les nutriments indispensables à la santé. Néanmoins, Peut-on réellement compter sur l’efficacité des compléments alimentaires pour palier à cela et avoir une meilleure santé ?

Les compléments alimentaires aident-ils vraiment à améliorer l’immunité ?

« À l’exception de certains probiotiques (notamment les bactéries lactiques), il n’y a aucune preuve à ce sujet », précise Luc Cynober.

Selon l’alerte de l’Anses d’avril 2020 (source 1), la prise de substances immunostimulantes détruirait les défenses immunitaires naturelles. « Il est notamment question des plantes qui contiennent des dérivés d’acide salicylique (analogues de l’aspirine), comme le saule, la spiraea, le bouleau, le peuplier, les fleurs jaunes, le Polygala », a souligné l’agence sanitaire. L’agence mentionne également des plantes contenant d’autres médicaments anti-inflammatoires botaniques, tels que Harpage Tim, Echinacea, Curcuma, Cat’s Claw (également connu sous le nom de liane péruvienne), Boswellia et Commiphora (célèbre pour sa gomme-oléorésine, ils sont appelés « Boswellia » et « Boswellie »).

Certes, le niveau de connaissance disponible, selon les plantes n’est pas équilibré, mais les chercheurs expliquent que toutes les plantes sont capables de détruire la réponse immunitaire et la réponse inflammatoire bénéfique que l’organisme produit au début d’une infection.

Par conséquent, il n’est pas recommandé de les prendre sans l’avis d’un médecin, et vous devez arrêter de les prendre dès l’apparition des premiers symptômes d’infection. « Il est préférable d’équilibrer votre alimentation », a déclaré Aymeric Dopter. L’immunité ne peut pas être construite indéfiniment, et si vous voulez trop la renforcer, vous risquez de déclencher des maladies auto-immunes. »

En cas de carence, les compléments alimentaires sont-ils efficaces ?

La majorité des déficits sont légers et de courte durée. Aymeric Dopter, directeur adjoint de l’évaluation des risques nutritionnels à l’Anses, précise que « Ces déficits passent souvent inaperçu et ne nécessitent pas de complémentation. »  Généralement, la carence se manifeste par des symptômes cliniques, comme une fatigue anormale, crampes, maladies digestives… Si vous avez des doutes sur les symptômes, pensez à contacter un professionnel pour évaluer s’il existe effectivement une carence afin de la corriger. En cas de carence, les compléments alimentaires peuvent être utile, mais attention à ne pas en abuser.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Dominique (@shoegirl66)

La supplémentation en fer est-elle utile ?

« La carence en fer est principalement observé chez les femmes pendant leurs règles, en particulier chez les jeunes filles adolescents », a expliqué le professeur Luc Cynober, professeur de nutrition à la pharmacie de Paris. Cela est évaluée grâce à des tests sanguins. En cas de carence en fer, contacter son médecin le plus tôt possible pour une prise en charge, est la meilleure option.

La supplémentation en vitamine D est-elle utile ?

Une complémentation en vitamine D est recommandé aux bébés, aux femmes enceintes et aux personnes âgées. Il est particulièrement bénéfique d’en prendre au début de l’automne et à la fin de l’hiver. « Celle-ci doit être impérativement prescrit par un spécialiste, a encore souligné Luc Cynober. Le spécialiste évalue sa pertinence et, peut, dans certains cas, demander un dosage sanguin. »

 

 

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Les compléments alimentaires sont vraiment efficaces pour la santé ?