Lori Loughlin : l’actrice américaine est condamnée à 2 mois de prison pour avoir versé des pots de vin !

L’actrice américaine de 59 ans, Lori Anne Loughlin écope de deux mois d’emprisonnement et son mari de 5 mois de prison.

Lori Loughlin, Isabella Rose Giannulli, Olivia Jade Giannulli attending the Teen Choice Awards at The Galen Center in Los Angeles, CA, USA, August 13, 2017. Photo by Sara de Boer/Startraks/ABACAPRESS.COM | 603125_128 Los Angeles Etats-Unis United States

Lori Anne Loughlin a été condamnée à deux mois de prison après avoir été reconnue coupable par rapport à une affaire de parents nantis qui auraient payé pour garantir l’admission pour leurs enfants dans les universités les plus prestigieuses des États-Unis.

impliquée dans un scandale

On dirait que le malheur semble s’abattre sur ce couple de stars américaines. Alors que Lori Anne Loughlin a été condamnée à 2 mois de prison, son mari écope de 5 mois d’emprisonnement.

Vendredi 21 août 2020, l’épouse du styliste Mossimo Giannulli est passée aux aveux par rapport aux faits qui lui étaient reprochés. En effet, elle est accusée d’être parmi ces parents riches qui auraient payé pour l’entrée de leurs enfants dans les plus grandes universités du pays. C’est un scandale qui fait ressortir les inégalités dans le système éducatif universitaire. Il faut dire que la célèbre Lori Loughlin représente l’une des célébrités les plus populaires du pays ainsi que l’actrice Felicity Huffman de Desperate Housewives avec qui elle est impliquée dans cette affaire. Lors de sa dernière audience, la mère de famille a décidé de s’excuser déclarant qu’elle était désolée.

View this post on Instagram

Gorgeous as always🖤

A post shared by lori loughlin (@lori_loughlin_56) on

Elle écope de 2 mois d’emprisonnement

Il faut dire que la carrière de Lori Loughlin a pris un coup depuis qu’elle est impliquée dans cette affaire. Bien qu’elle ait affirmé avoir retenu la leçon, l’actrice est néanmoins sommée de verser un montant de 150 000 dollars qui représente l’amende. En effet, Mossimo Giannulli et Lori Anne Loughlin regrettent cet acte ignoble où ils auraient versé une somme de 500 000 dollars pour assurer l’entrée de leurs 2 filles à l’Université de Californie du sud. Le couple s’était arrangé avec William Singer pour garantir l’admission de leurs enfants dans cette prestigieuse école. Elle qui croyait poser cette action par amour pour ses filles a plutôt contribué à l’exacerbation des inégalités dans la société américaine.

Lori Loughlin, en plus de sa peine de prison et de son amende, elle devra prendre part aux travaux communautaires pour cent heures et être en liberté surveillée pendant deux ans. Les prochains jours de la célèbre actrice deviendront un vrai calvaire car elle est désormais considérée comme une criminelle pourtant elle était admirée de tous selon le juge fédéral de Boston. Toujours vendredi, bien avant la condamnation de l’actrice de 59 ans, c’est plutôt son mari qui avait été reconnu coupable pour les mêmes faits.

Une situation embarrassante pour le couple

Le styliste Mossimo Giannulli a été condamné à 5 mois d’emprisonnement et d’une amende de 250 000 dollars. D’après les enquêteurs, le père de famille serait le plus impliqué dans ce scandale. Cette audience de vendredi était très attendue car le couple avait plaidé coupable en mai dernier, reconnaissant un seul chef d’accusation notamment celui d’un virement bancaire frauduleux. Ce mea culpa du couple a été récompensé par l’annulation du procès comme cela se fait régulièrement dans les tribunaux américains. En effet, en cas de reconnaissance de culpabilité, le procureur abandonne les autres chefs d’accusation et applique une sentence moins sévère.

View this post on Instagram

Moss and Lori forever❣

A post shared by lori loughlin (@lori_loughlin_56) on

Felicity Huffman était l’un des premiers parents à plaider coupable et avait écopé de 14 jours de prison. Cette organisation, qui était présentée comme une fondation gérée par William Singer, aurait reçu 25 millions de dollars de parents riches qui souhaitaient garantir l’admission de leurs enfants dans les grandes universités des États-Unis. Sur un total de 55 personnes impliquées dans cette affaire, seulement 41 ont plaidé coupables.


Justin Bréant

Justin Bréant

Ancien parisien exhilé au Pays Basque, je suis fasciné par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.