Maïté : la cuisinière star de la télévision française très critiquée par des voisins… ils sont jaloux !

Après avoir mis la clé sous la porte de son restaurant en 2015, Maïté consacre désormais son temps à s’occuper de sa famille. La star de la cuisine aurait essuyée les critiques de certains voisins de son restaurant dans le Rion-des-Landes.

Libération a consacré une partie de son édition à parler du village de Rion-des-Landes où vit actuellement Maïté du haut de ses 82 ans.

La réussite jalousée de l’assommeuse d’anguille la plus célèbre de .

« Est-elle retournée vivre dans sa ferme natale dans les bois ? Sa famille la protège. Nous ne la verrons pas, pas plus que les autres » selon un passage qu’on peut lire dans le quotidien.

Ce dernier a parlé d’une révélation de l’ancien de la bourgade du Sud-Ouest, Joël Goyheneix à propos de la cuisinière vedette de La Cuisine des Mousquetaires. Il confié que Maïté n’a pas toujours été apprécié de tout le monde dans la localité où elle vit actuellement. Elle aurait fait des jaloux et des jalouses parmi ses voisins comme l’a expliqué l’ancien maire. Il a également ajouté que ses derniers voyaient en elle une femme d’extraction populaire qui a rencontré beaucoup de succès, mais qui n’a pas su se différencier d’eux. Ainsi, ils estiment que le succès de Maïté est démesuré.

Ces révélations sont incroyables, compte tenu du fait qu’à chacune de ses apparitions, on voyait toujours en Maïté une femme dotée d’une très grande sympathie.

Elle quitte la pour se consacrer à son restaurant « chez Maïté ».

Tout le monde l’adorait, avec son accent charmant et son franc-parler. Beaucoup de femmes partout dans le monde se sont identifiées à elle grâce à son émission de cuisine incontournable, au côté de sa coéquipière Micheline. Il s’agit de Maïté dont le vrai nom est Marie-Thérèse Ordonez. Une cuisinière très talentueuse qui a acquis son savoir-faire en regardant faire sa mère et sa grand-mère, de vaillantes détentrices des secrets de la bonne cuisine à la gasconne.

Pour l’histoire, celle qui allait devenir une icône de la télévision française était une ex-employée de la SNCF. Elle était chargée d’alerter les ouvriers travaillant sur les voies ferrées avec une trompette. Puis, un beau jour, alors qu’elle faisait la cuisine, comme à son habitude, pour l’équipe de rugby de Rois-des-Landes, elle a été remarquée par un réalisateur. C’est là que sa carrière d’animatrice en cuisine à la télé a débuté.

Son passage à la télévision française durant 16 années consécutives a marqué toute une génération, à tel point que bon nombre de ses téléspectateurs sont nostalgiques de cette époque. Il y a cette scène inoubliable devenue culte dans laquelle on voit la cuisinière landaise armée d’un gourdin en train d’assommer une anguille récalcitrante.

En 1999, Maïté a mis un terme à sa carrière à la télévision pour s’occuper à plein temps de son restaurant « Chez Maïté »  dans le Rion-des-Landes. Le plat vedette à la carte était son fameux confit de canard. Tout allait pour le mieux pour elle jusqu’au jour où elle perd son fils Serge, emporté par un cancer en 2013. Selon le magazine français Ici , cette tragédie lui avait ôté le gout à la vie. C’est probablement cet épisode douloureux qui a scellé le sort de son restaurant. Ce dernier a été mis en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Dax et a dû tirer ses rideaux en 2015.

Étant tout de même décidée à aller de l’avant, Maïté a trouvé consolation auprès de sa famille en se consacrant entièrement à elle. Elle est une mamie très attentionnée pour ses deux petites filles Perrine et Camille comme l’a rapporté Télé-Loisirs en 2018.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !