Meghan Markle et le prince Harry : la raison pour laquelle ils n’auraient pas dû acheter leur nouvelle villa !

Décidément, les scandales continuent de suivre les anciens membres de la famille royale britannique.

Comme on le sait tous, le et ont mis une croix sur la britannique, ce qui n’aura pas du tout plu au grand nombre, à commencer par la famille du prince Harry. Mais comme on dit, l’amour donne des ailes et c’est avec leur fils Archie que le duc et la duchesse de Sussex ont quitté le Royaume-Uni pour finalement poser bagage à Los Angeles dans un somptueux manoir à plus de 14 millions de dollars et au lourd passé !

Une autre dépense faramineuse aux yeux des Britanniques

Est-ce là la véritable définition du terme coup de cœur ? En tout cas, une chose est sûre, Meghan Markle et le prince Harry sont tombés sous le charme de cette maison et n’ont pas hésité à la payer au prix fort. Quatorze millions de dollars, voilà le prix de la nouvelle résidence du duc et de la duchesse de Sussex. Si l’on imagine que ce manoir devrait avoir tout pour plaire, espace, confort et luxe, c’est bel et bien le cas. En vérité, cette somptueuse demeure abrite encore bien plus de surprises puisqu’elle possède un spa, une cave à vin et même une salle de sport.

Néanmoins, si la petite famille doit se réjouir de cette nouvelle acquisition, une ombre plane sur le tableau. Ce n’est pas tant que les Britanniques risquent de jaser au vu de cette nouvelle dépense faramineuse, mais plutôt parce que cette maison a auparavant appartenu à l’investisseur russe Sergey Grishin qui est actuellement aux prises avec des accusations de violences conjugales portées par son ex-femme, Anna Fedoseeva.

L’ex-propriétaire du manoir est accusé de violences conjugales

Anna Fedoseeva a effectivement confié au journal The Sun on Sunday que son ex-époux est un « homme dangereux » qui a détruit sa vie et sa santé mentale en la brutalisant. Parmi les nombreuses violations conjugales que son ancien mari a faites sur elle, il lui aurait déjà notamment mis un revolver sur la tempe et l’aurait déjà battue à plusieurs reprises au point où elle en a perdu plusieurs dents. Elle clame auprès du journal que :

Meghan Markle se bat pour les droits des femmes. Mais dans mon cas, cela veut juste dire rester en vie. Il m’a fait vivre l’enfer, avec des violences domestiques, des coups et des menaces, envers moi d’abord, mais aussi envers tous ceux que j’aime.

Bien que Sergey Grishin ait fortement nié ces allégations, accusant à son tour Anna Fedoseeva de vouloir lui soutirer des millions, des documents attestent que l’investisseur russe avait bel et bien envoyé de nombreuses menaces de mort à son ancienne épouse.

Meghan Markle et le prince Harry étaient-ils au courant ?

Anna Fedoseeva soutient donc qu’il est inconcevable que Meghan Markle et le prince Harry aient donné plusieurs millions à cet homme accusé de violences conjugales, alors que la duchesse de Sussex se veut être une protectrice des femmes subissant lesdites violences. D’après l’ex-femme de Sergey Grishin, il se peut que son ex-mari ait sciemment caché le litige judiciaire au couple princier durant la vente du manoir ou bien que l’agence immobilière chargée de la transaction n’ait pas pris soin de faire toutes les recherches nécessaires sur le propriétaire des lieux.

En tout cas, cette nouvelle information risque d’apporter un nouvel ombre à la réputation déjà peu luisante des Sussex, surtout aux regards de la famille royale avec qui leur rapport se détériore de plus en plus au fil du temps. Le continue effectivement à désapprouver le comportement de son frère tandis que Meghan Markle et Kate Middleton, elles, sont en froid total.

View this post on Instagram

Wishing a very happy 10th birthday to Walking With The Wounded (WWTW) charity, staff and everyone who has played their part in supporting injured British Armed Forces servicemen and women over the last decade! The Duke of Sussex, who has played a significant part in the impact made by WWTW, has been able to see first-hand the resilience and strength of those men and women who were injured in service to their country. The Duke has worked hard to raise awareness over the years, including an expedition to the North Pole in 2011, trekking across the South Pole with 12 injured servicemen from the UK, the US and the Commonwealth in 2013, and joining wounded veterans for their incredible 1,000-mile walk of Britain in 2015! Established in 2010, @SupportTheWalk has created pathways for vulnerable veterans to re-integrate back into society and keep their independence – focusing on those facing the toughest challenges since leaving the military. Offering assistance through programmes to those who have been physically, mentally or socially disadvantaged by their service and assist them through new sustainable careers. The outcome of the remarkable work over the past 10 years? Sustainable employment, and independence for thousands of veterans and their families. For more information as to how you can support WWTW, please visit @SupportTheWalk Photo © WWTW / PA

A post shared by The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) on


Arielle Cardin

Arielle Cardin

Passionnée par l'écriture depuis mon plus jeune âge et maman de deux enfants, je partage aujourd'hui mon temps entre la rédaction de news people et ma vie de famille !