Michel Drucker : l’animateur « avait un certain succès avec les filles » pendant sa jeunesse, il raconte !

Une drôle révélation sur l’animateur a fait un grand bruit auprès des internautes. Selon son ami d’enfance, Michel Drucker aurait été un vrai charmeur.

Un vrai charmeur : son astuce unique a été révélée

Outre son exceptionnelle prouesse professionnelle, Michel Drucker avait un succès indéniable auprès des filles. Durant sa jeunesse, le grand aurait séduit un grand nombre de jeunes filles grâce à son astuce incontestable. Une technique qui a été révélée par son ami d’enfance, Jean-Pierre Trautvetter.

Lors de son passage dans les colonnes du journal Libération, ce dernier a dévoilé la jeunesse de son très cher ami. Plus précisément, l’ancienne vie sentimentale du présentateur. Une révélation qui a permis aux fans du grand Michel Drucker de lui connaître un peu plus. En effet, de nature discrète, l’animateur n’aime pas partager sa vie, surtout sa vie amoureuse.

Cependant, ce dimanche 9 août, le public a été bel et bien servi. Selon Jean-Pierre Trautvetter, Michel Drucker avait un réel succès avec les filles. Il aurait cependant une méthode implacable. « Il ne parle pas de lui, il les écoute parler d’elles. Et il avait déjà raison. » affirmait-il lors de son interview. Toutefois, le fameux présentateur avait également un autre talent. La capacité de s’entourer des bonnes personnes. « Si vous le mettiez au milieu d’une foule, il savait exactement vers qui aller… Et il ne se trompait pas. Jamais », poursuivait Trautvetter.

Quoi qu’il en soit, bien que Michel Drucker ait eu tant de succès dans sa jeunesse, une seule femme a fait chavirer son cœur. Mariés depuis 1972 à Las Vegas, le présentateur de Vivement dimanche et Dany Saval vit, jusqu’à ce jour, d’amour.

Un homme acharné du travail

Né à Calvados le 12 septembre 1942, Michel Drucker est une figure emblématique du paysage audiovisuel français. Son enfance a été rude. En effet, l’animateur aurait subi des pressions incessantes de sa famille. « Toujours et rien que l’excellence ». Tel était l’attente de ses parents quant à tout ce qu’il entreprenait.

Se sentant emprisonné et bousculé, le jeune adolescent de 17 ans a préféré quitter le nid familial. Il a ensuite rejoint le service militaire. Après son service pour l’État français, Michel Drucker s’était lancé à l’ORTF. Un premier pas dans le monde de l’audiovisuel, mais également un début dans une grande lancée.

En 1965, il quittait l’Office de radiodiffusion- française pour rejoindre la grande maison de la radio. Michel Drucker avait longtemps contribué dans cette boîte. En tenant la rubrique sportive, il était Reporter et commentateur officiel des grands évènements. Ne citer que les Coupes du monde et les grandes rencontres françaises. En 1972, il rejoint la TF1 en tant qu’animateur de « Sport en fête ».

Voulant explorer d’autres horizons, le mari de Dany Saval s’orientait vers la variété. Depuis 1974, il a ainsi enchainé dans la présentation de plusieurs émissions. « Champs-Élysées », « Stars 90′, « Ciné Stars », « Drôles de stars », « Studio Gabriel », « Faites la fête » ou encore « Drucker and co ». Des émissions qui ont été très appréciées par les téléspectateurs français.

Depuis, il est devenu le présentateur tant demandé par les chaînes de télévision pour diriger les émissions les plus prestigieuses. Tels sont les cas de La Nuit des Molières, les Césars, les Victoires de la musique ou encore les soirées de réveillons. Cependant, Michel Drucker s’était également lancé dans l’écriture. Une grande inspiration et implication qui ont donné naissance à sept livres et trois romans.

Acharné du travail, l’animateur phare de la télévision française a su se démarquer par rapport aux autres. Lui permettant ainsi de garder son trône sur les chaînes telles que et  2.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !